Tout ce qu’il faut savoir pour une lessive écologique et économique

Publié le 14 avril 2021 (modifié le 20 octobre 2021 à 10h55)
Par One Heart
Temps de lecture : 5 mins
C'est le grand ménage de printemps, l’occasion de ranger, nettoyer et faire des lessives avant de stocker ou donner ! Des lessives, très bien, mais comment alléger l'empreinte carbone des machines à laver le linge ? À raison de cinq lavages en machine par semaine dans chaque foyer français, on estime à 231 lessives chaque seconde en France ! La consommation d’eau, d’énergie et de produits lavants -souvent toxiques pour l’environnement- liée au lavage du linge, est énorme.  Nous avons voulu dans cet article, vous donner des astuces, des recettes mais aussi des conseils de marques de lessive, pour laver votre linge plus naturellement.

Des conseils pratiques pour réduire l'empreinte carbone de votre lessive 

Tout d’abord, il faut savoir que la lessive est un combiné de composants chimiques qui terminent dans les eaux usées, le tensioactif le plus ancien est le savon, mais aujourd’hui ses successeurs synthétiques sont plutôt à base de pétrole. L’écotoxicité de l’eau de lavage est donc confirmée pour toutes les lessives, qu’elles soient en poudre, en tablette ou liquides.

Le premier conseil pour éviter d’alourdir le bilan carbone des lessives : ne pas laver votre linge ! Ce n’est pas une blague ! En effet, en ce qui concerne les pantalons et surtout les jeans dont le denim absorbe très peu les odeurs, on peut très bien ne pas le laver pendant une longue période sans qu’il soit considéré pour autant comme « sale ». Le président de Levi's, Chip Bergh confie ne pas avoir lavé son jean pendant près d’un an ! On ne recommande de les laver que 3 fois par an, privilégiant le nettoyage des taches manuellement et localement. 


Autre conseil, laver ses vêtements à l’eau froide. Cela permettrait d’économiser près de 20 kg de CO2 par an et par personne. En effet, une eau à 90°C consomme trois fois plus d’électricité qu’une eau à 30°C pour des résultats similaires.

 

De la lessive faite maison simple et efficace 

Faire sa lessive soi-même à base de produits naturels est une alternative écologique et économique, elle vous permet aussi d’avoir une transparence sur tous les composants que vous utilisez et leur provenance. Les ingrédients possibles sont multiples et servent souvent à composer d’autres produits ménagers. Le savon noir est par exemple un anti-tache et un dégraissant radical, le bicarbonate de soude et le citron aident à conserver le blanc éclatant. Le savon de Marseille de votre salle de bain, utilisé en copeaux, peut servir de base pour votre lessive faite maison. Quant aux huiles essentielles de votre pharmacie, dotée de vertus bien spécifiques, elles parfumeront votre linge à votre goût.

Les recettes sont donc nombreuses : celle à base de copeaux de savon de Marseille proposée par l'alchimiste, qui vend des sachets de copeaux sur sa boutique en ligne, est très facile à réaliser.  

copeaux-savondemarseille-l'alchimisteCopeaux de savon de Marseille L'alchimiste ©L'alchimiste

Pour une recette simple à base de savon noir, nous recommandons celle d’Aroma Zone qui vend un savon noir concentré. 

En hiver, pensez à la lessive à la cendre de bois. Riche en potasse, un tensioactif naturel, la lessive aux cendres est très efficace contre les taches organiques (aliments, sang ou huile) et n’aurait pas son pareil pour raviver les couleurs. Pour le linge blanc, il est recommandé d’ajouter du percabonate directement dans le tambour. Si vous avez une cheminée, il vous suffit d’y récupérer les cendres de votre feu et de les mélanger avec de l’eau, tout simplement. Légèrement corrosive, il est préférable de faire votre mixture avec des gants et dans une pièce aérée. Les conseils de la Planète Zéro Déchet pour créer sa propre lessive aux cendres, nous ont semblé très utiles. 

À l’automne, la lessive aux marrons est également une excellente idée ! C’est alors la saison et il vous suffit de vous baisser pour en ramasser dans la forêt ou dans les parcs. Les marrons contiennent des saponines, tensioactives, qui servent de détergent. Une dissolution dans de l’eau leur offre les mêmes qualités nettoyantes que le savon. Pour préparer votre lessive aux marrons écologique, il suffit de broyer quelques marrons dans un mixeur, d'y ajouter un peu d’eau et du vinaigre blanc. Nous vous recommandons cette recette simple et efficace du blog Ca commence par moi

lessive aux marronsCapture YouTube de la chaîne de Kathrin Jona 

 

Comment choisir une lessive naturelle ?

Difficile de s’y retrouver entre toutes les marques de lessives dites écologiques, présentes sur le marché. Parmi les lessives naturelles voici les trois marques qui ont retenu notre attention. Toutes vendent en ligne et livrent à domicile. 

La marque What Matters propose une formule aux savons végétaux aux vertus dégraissantes et anti-grisaille. Certifiée Ecocert et biodégradable, elle contient 96,5% d’ingrédients d'origine naturelle. On aime le pochon doseur livré et son élégant flacon rechargeable en verre. La première fois, vous commandez un flacon pré-rempli, quand il est vide, vous le remplissez grâce à une éco-recharge (qui permet de réduire sa consommation plastique de 70%). Chaque flacon permet 30 utilisations.

Pour les Parisiens ou les Franciliens, la Lessive de Paris nous a séduits pour plusieurs raisons. Fabriquée à Paris et livrée à vélo dans des bouteilles en verre consignées, elle est biodégradable et sans ingrédient controversé. Aucun plastique ne lui est associé. Une lessive vraiment écologique, depuis sa conception jusqu’à sa formulation en passant par son conditionnement et son mode de livraison.

triporteur livraison lessive de parisLivraison en triporteur des bouteilles en verre de la Lessive de Paris © Jeremy Stadler

Spring est le dernier né sur le marché. Sa composition exclut allergènes, perturbateurs endocriniens et cancérogènes. Aux formules liquides, la marque a préféré les capsules ultra-concentrées (deux fois plus que les capsules existant actuellement sur le marché). Spring a également soigné la forme, avec un packaging en carton et non en plastique. Ultra-plate, la boîte se glisse dans la boîte aux lettres, facilitant considérablement ainsi l’envoi aux consommateurs. 

capsule-lessive-spring

Capsules de lessive Spring dans leur boîte en carton ultra plate ©Spring


Des outils pour une lessive écologique 

Les balles de lavage et les boules de lavage placées dans les tambours, sont souvent citées comme des outils ecologiques qui permettent de réelles économies d’énergie. Généralement de grosse taille (une dizaine de centimètres de diamètre), la boule de lavage est déclinée en différents matériaux tels que la céramique naturelle ou le plastique. À l'intérieur de celle-ci se trouvent un ou plusieurs aimants, des billes de céramique ou des résines échangeuses d’ions, censés neutraliser le calcaire et diffusant des champs magnétiques tout en brassant le linge pendant la rotation de la boule dans le tambour de la machine. Ce n’est pas notre option préférée, les boules en plastique, remplaçant finalement un bidon en pétrole, par une boule en pétrole, pourraient diffuser des microparticules de plastique dans l’eau de lavage. Il n'existe pas non plus de données scientifiques avérées sur leur efficacité. S’ajoute à cela une sorte de monopole de la marque Les Gargouilles qui aurait tendance à nous déplaire. 

La balle de lavage est quant à elle plus petite que la boule de lavage, elle ne dépasse pas les cinq centimètres de diamètre. Le rôle des balles de lavage est de taper le linge qui se trouve à l'intérieur du tambour de la machine à laver. Elles s’accompagnent souvent de battoirs de lavage. Les balles et les battoirs sont le plus souvent en céramique ou en caoutchouc. L’association des deux permet de mettre moins de lessive et d’assouplissant et de réduire la température et la consommation d’eau de la machine à laver. L’action des balles de lavage et des battoirs est purement mécanique, elle ressemble un peu à celle des lavandières d’antan. Nos préférés sont les balles et battoirs de la marque WAB qui sont fabriqués en France, à base d’élastomère, et donc inusables ! 

balles-tambours-de-lavage-wabBalles et tambours de lavage de la marque WAB ©WAB

 

Vous voici informé(e) sur les différents moyens qui s'offrent à nous aujourd'hui pour faire des lessives (parfois quotidiennes dans certains foyers !) moins coûteuses et moins énergivores !

 

Par Anne-Sophie de Monès