Comment faire des économies d'énergie chez soi et réduire facilement ses factures ?

Publié le 7 janvier 2022 (modifié le 8 janvier 2022 à 08h04)
Par Julie MARIE
Temps de lecture : 8 mins
Électricité, gaz, chauffage, éclairage… Aujourd'hui le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter. Avec l’hiver et les températures en baisse qui s’ajoutent à cela, les factures énergétiques, elles, grimpent sensiblement. En cette période de froid, vos équipements sont en effet davantage mis à contribution : le soleil se fait plus rare avec les courtes journées hivernales et beaucoup sont en télétravail… Il devient donc indispensable d’adopter de simples gestes pour faire des économies d’énergie afin de réduire sa facture mais également pour préserver la planète ! Pour cela, la rédaction vous propose quelques clés pour opérer des changements en douceur et qui feront du bien à votre porte-monnaie.

Des solutions pour alléger ses factures d'énergie

Avec l'augmentation globale du prix de l'énergie, les foyers consacrent une part croissante de leurs dépenses domestiques à leur facture d'électricité. Dans un monde parfait, chaque logement serait orienté plein sud afin d’accueillir le plus de chaleur et de lumière possible, chaque logement serait intégralement équipé de fenêtres à double vitrage, de panneaux solaires ou encore d’un poêle à bois. Malheureusement, faute de temps ou de moyens, la majorité des habitats sont encore loin de cet idéal. Il existe pourtant un large panel de solutions qui peuvent donner lieu à des économies significatives en fin d’année.

Le commissariat général au développement durable (CGDD) a, début 2021, publié le bilan énergétique de la France dans lequel nous apprenons qu’au total, les dépenses énergétiques d’un foyer (chauffage, éclairage, appareils électroménagers…) représentent environ 6,2 % des dépenses annuelles d’un ménage. Même si ce chiffre peut sembler faible, ce pourcentage représente tout de même un montant annuel moyen de 3 207 € par domicile… Les trois quarts de cette somme sont dus au coût de l’eau chaude ainsi que du chauffage. Le bilan de la CGDD révèle également l’augmentation de 9 à 17 % au cours des vingt dernières années du poids des usages électriques dans notre budget global énergétique, malgré une plus grande efficience des appareils. Ce chiffre montre bien à quel point nos habitudes liées à l’électricité ont fortement augmenté en 20 ans. Ainsi, en prêtant attention au chauffage, à l'eau et aux appareils électroménagers, vous pourrez considérablement réduire votre facture.

Comment faire des économies d'eau ?

Chaque Français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour, ressource pourtant rare et précieuse dont il faut prendre soin. Mais quelles sont les principales sources de cette consommation d’eau dans la maison ? D'après FAIRE, le service public de la rénovation énergétique, les bains et les douches sont les premiers responsables, représentant 39 % des 150 litres d'eau moyens utilisés par jour. Viennent ensuite les sanitaires (20 %), puis le lavage du linge (12 %) et enfin la cuisine (6 %). Alors, quels sont les gestes simples pour faire des économies d’eau ?

  • Un bain correspond à trois douches. En prenant des douches plutôt que des bains, vous économisez 80 % d’eau, et donc autant d’électricité ou de gaz qui aurait été nécessaire pour la chauffer.
  • Si vous aviez déjà l’habitude de prendre des douches, ne laissez pas l'eau couler trop longtemps avant d’y entrer. Cette mauvaise habitude pourrait vous faire gaspiller jusqu’à 19 litres d’eau par minute.
  • Réglez la température de votre chauffe-eau entre 55°C et 60°C : vous éviterez ainsi des consommations d’énergie inutiles et limiterez l'entartrage de votre chauffe-eau.
  • Équipez vos robinets de mousseurs ! Ces petits accessoires peuvent se retrouver à très bas prix et pour la même impression de débit, ils vous feront économiser jusqu’à 50 % d’eau.
  • Lavez-vous les mains à l’eau froide. Ce n’est pas une partie de plaisir en hiver on vous l'accorde mais votre portefeuille vous remerciera.
  • Même conseil pour la vaisselle : tout le monde n’a pas la chance d’avoir un double évier, mais utiliser une bassine pour faire la vaisselle à l’eau tiède sans trop solliciter votre chauffe-eau et la rincer ensuite à l’eau froide, vous fera faire des économies.
  • Si vous avez la chance d’avoir un lave-linge ou un lave-vaisselle qui possède un programme "éco", celui-ci vous permettra une considérable réduction de votre consommation d’eau (et d’électricité), tout en étant aussi efficace que les programmes classiques. Pensez à utiliser ces équipements lorsqu’ils sont remplis (de vêtements et de vaisselle).
  • Équipez-vous de douchettes économes. Entre 20 et 50 € en règle générale, elles permettent de limiter le débit de sortie de l’eau et vous fera économiser jusqu’à 75 % du volume consommé !
  • Lorsque vous vous absentez pour des vacances par exemple, pensez à couper l’eau, cela vous permettra d’éviter une éventuelle fuite qui pourrait coûter cher.

Comment faire des économies de chauffage ?

Selon l'ADEME (Agence de la transition écologique), le chauffage (électrique ou non) représente en moyenne 60 % de la consommation d’énergie dans un logement. Il constitue le premier poste de dépenses au sein de nos habitats. Voici nos petits conseils pour faire baisser ce pourcentage :

  • Ne surchauffez pas vos pièces. Chaque pièce a sa température idéale : pour un salon ou une salle à manger, 19°C reste une température correcte, pour une chambre, la température recommandée est de 17°C. Chaque degré supplémentaire, c’est 7 % de consommations en plus. Si vous n’avez pas idée de la température qu'il fait chez-vous, n’hésitez pas à vous munir d’un thermomètre et d’un pull pour les plus frileux !
  • Vous pourrez économiser jusqu’à 25 % en éteignant ou diminuant le chauffage 1h avant de vous coucher ou en baissant de 3-4°C lorsque vous vous absentez une demie journée. Une semaine d’absence ? On éteint tout ! Vous aurez froid quelques minutes en revenant, mais ferez de sacrées économies.
  • On ouvre les fenêtres ? C’est bien d’aérer une fois par jour pendant quelques minutes, cela permet d’aérer votre logement et de réduire l'humidité, ce qui rendra votre chauffage plus efficace. Mais pendant ce temps, évidemment, on coupe les radiateurs.
  • Pensez à passer votre main près de vos seuils de portes et joints de fenêtres pour voir si de l’air y passe. Si c’est le cas, faites-les rénover pour conserver la chaleur à l’intérieur de votre logement. Vous pouvez pour cela, acheter ou fabriquer un boudin de porte.
  • Pensez à entretenir régulièrement votre chaudière. Il est conseillé de le faire une fois par an.
  • Lorsqu’il fait nuit, surtout l'hiver, pensez à fermer systématiquement vos volets afin de conserver une certaine chaleur ambiante. C’est également le cas avec les rideaux : de préférence les plus épais possible, ils assureront une isolation supplémentaire à vos fenêtres.
  • Il vaut mieux bannir l’utilisation fréquente de chauffage d’appoint : ces appareils restent très fortement consommateurs d’énergie pour un ratio de rendement relativement faible.

Comment consommer moins d'électricité ?

De nombreux gestes simples permettent de réduire votre facture d’électricité sur trois points :

Les éclairages

Avec une moyenne de 25 points lumineux par foyer, l’éclairage représente 10 à 15 % de la facture d’électricité. Pourtant, leur coût est facile à réduire en suivant ces quelques conseils que nous vous invitons à suivre :

  • Privilégiez les apports de lumière naturelle dans les pièces en favorisant les couleurs claires pour vos sols et murs : elles réfléchissent la lumière et éclaireront votre intérieur. Vous pouvez aussi jouer sur les reflets avec des miroirs qui apporteront de la lumière à vos pièces : placez par exemple un miroir en face d'une fenêtre et votre pièce n'en paraîtra que plus grande et lumineuse.
  • Pensez à éteindre systématiquement la lumière quand vous sortez d’une pièce.
  • Remplacez les ampoules énergivores (halogène, incandescence…) par des modèles LED. Pour information, ces modèles, plus chers à l’achat, possèdent en revanche une durée de vie d’environ 20 000 heures contre 2 000 à 8 000 heures pour les autres modèles d'ampoule.
  • Vous avez des abats-jours sombres et épais ? Ces derniers donnent une impression d’obscurité qui générera une consommation plus importante liée à vos ampoules électriques.
  • Pensez à dépoussiérer régulièrement vos ampoules car la poussière nuit à un bon éclairage.

L’énergie utilisée pour cuisiner

Cuisiner, c’est bien. Faire des économies en même temps, c’est mieux ! Voici quelques suggestions toutes simples pour faire à manger en limitant sa consommation d'énergie :

  • Vous souhaitez faire bouillir de l’eau ? Préférez la bouilloire, peu vorace en énergie, à la casserole. Petite astuce supplémentaire : en détartrant régulièrement votre bouilloire, vous la conserverez plus longtemps et elle consommera moins d'énergie.
  • Vous voulez réchauffer vos petits plats ? Il vaut mieux utiliser le four à micro-ondes qui consommera bien moins qu’un four traditionnel.
  • Vous désirez cuire vos légumes ? Pour cela, la cocotte minute sera plus adaptée, étant 60 % plus économe que les casseroles.
  • N’oubliez pas de couvrir vos casseroles pour optimiser la cuisson et éviter la déperdition d’énergie. Ce réflexe divisera par 4 la consommation d’énergie.
  • Pensez à utiliser des poêles et récipients parfaitement adaptés à la taille des plaques afin de diminuer la consommation d’électricité (ou de gaz) durant vos préparations culinaires.
  • N’hésitez pas à éteindre vos plaques électriques avant la fin de la cuisson pour couper l’alimentation inutile.
  • Si vous disposez d'un four, n’hésitez pas à lancer votre pyrolyse (programme autonettoyant par la chaleur) après avoir effectué une cuisson, le four étant déjà chaud.
  • Il n’est pas recommandé d’ouvrir fréquemment la porte du four afin de vérifier la cuisson des plats, car cette habitude générera un appel de puissance supplémentaire à chaque fois.
  • Pour votre réfrigérateur, n’oubliez pas de laisser refroidir à l’air libre vos plats chauds avant de les mettre au frigo. Cette habitude simple vous permettra de parer à toute évaporation favorisant l’accumulation de givre. Il faut savoir qu’une couche de givre dépassant les 3 mm augmente la consommation de vos appareils de près de 30 % !
  • Privilégiez le séchage à l’air libre du linge (le sèche-linge est très énergivore). Dans le cas où ça ne serait pas possible, pensez à bien essorer votre linge avant le de mettre dans le sèche-linge.

Les appareils électriques et multimédias

Au quotidien, certains gestes sont à adopter lors de l’utilisation des appareils électriques et multimédias qui nécessitent un branchement électrique. Nous vous dévoilons quelques bons réflexes pour réduire votre facture d'électricité :

  • Même éteints, les appareils électriques (ordinateurs, consoles de jeu, télévisions…) restés branchés continuent de consommer de l’électricité. Il faut donc penser à les débrancher en cas d’absence prolongée. C’est là une petite habitude à prendre, mais de grosses économies à la clé ! Attention, les cafetières, micro-ondes, grille-pain, lave-linges et lave-vaisselles sont aussi concernés. La meilleure idée reste de brancher au maximum ces équipements sur des multiprises à interrupteurs, permettant de couper le contact de plusieurs appareils en même temps sans avoir à les débrancher individuellement.
  • Saviez-vous que les chargeurs de téléphone ou d’ordinateur portable branchés continuent de consommer de l’électricité lorsqu’ils ne sont pas utilisés ou que la charge de l’appareil est terminée ? Pensez donc à les débrancher systématiquement.
  • Gare aux appareils en veille : même si leur consommation est réduite, elle représente environ 11 % de la facture d’électricité. Selon l'ADEME, des appareils électriques en veille consomment 300 à 500kVh par an.
  • Vous hésitez entre un ordinateur portable ou un poste fixe ? Nous vous conseillons de privilégier l’utilisation d’ordinateurs portables qui consomment 50 à 80 % d’énergie en moins.

Protéger la planète en rénovant son intérieur de manière écologique

Pour aller encore plus loin dans vos économies d’énergie, pensez lors de vos remplacements d’équipements, à opter pour des objets mieux classés sur l’étiquette énergie (A+++ à G). L’achat de matériels performants ajouté à ces gestes, vous permettra de réduire significativement votre consommation d’énergie.

Vous souhaitez aller encore plus loin en éco-rénovant votre intérieur ? Il existe pour cela un service public de la rénovation énergétique. Il est accessible via un numéro de téléphone unique national, le 0 808 800 700 (service gratuit outre le prix de l’appel). Vous pouvez également bénéficier d’un bilan énergétique gratuit et d’un accompagnement dans ces démarches d’éco-rénovation grâce aux conseillers du réseau public FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer sur la Rénovation Énergétique).

Avec le chèque énergie, l'État aide depuis 2018 les ménages à revenus modestes à payer les dépenses énergétiques de leur logement ainsi que certains travaux énergétiques. Ce dernier est attribué en fonction du niveau de revenus de l'ensemble du ménage. Vous pouvez savoir si vous y êtes éligible en vous rendant sur chequeenergie.gouv.fr.

Ainsi, en adoptant ces quelques bons réflexes que nous avons partagés avec vous, vous pourrez indéniablement réduire votre empreinte carbone, faire des économies et protéger la planète.