Votre oeuf vous parle, savez-vous l'écouter ?

Par l'équipe Oneheart, le 22 août 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis quelques jours, on entend beaucoup parler du Fipronil, un insecticide retrouvé dans les oeufs entrant dans la composition de pâtisseries issues de la grande distribution, en particuliers des gaufres. Si ce nouveau scandale alimentaire vous a convaincu de commencer à faire vos gaufres (et autres pâtisseries) vous-mêmes, voici comment bien choisir vos oeufs.

 

Aujourd’hui, 80 à 90% des oeufs proviennent de l’élevage en batteries.

Bien sûr, recueillir les oeufs directement auprès du producteur - voire de la poule ! - semble idéal, mais pour tous ceux qui font leurs courses dans les commerces, il existe une astuce simple pour vérifier leur provenance. Chaque oeuf est marqué par un code, qui commence toujours par un chiffre entre 0 et 3. Celui-ci indique le mode d’élevage de la poule - qui a bien sûr des conséquences sur les qualités nutritionnelles et sanitaires de l’oeuf. Dans les produits industriels non labellisés Bio ou Label Rouge, les oeufs utilisés proviennent de la catégorie 3. Les oeufs codés 0 et 1 (avec label rouge) sont les seuls dont le mode d’élevage tient en compte une alimentation naturelle pour la poule.

 

3 : Poules élevées en batteries

Élevées dans des cages, les poules ont une surface de l’équivalent d’une feuille A4 pour vivre. Leur alimentation est bourrée en additifs pour les enrichir, et elles sont exposées à de la lumière artificielle 16 heures par jour pour qu’elles fassent des oeufs plus gros. A-t-on besoin de vous recommander de les éviter ?

 

2 : Poules élevées au sol

A peine mieux que l’élevage en batterie, le mode d’élevage au sol laisse un tout petit plus d’espace aux poules : 9 par mètre carré, contre 13 pour l’élevage en batterie. On reste quand même loin des grands espaces, d’autant plus qu’elles ne verront jamais la lumière du jour, n’ayant pas d’accès à l’extérieur. Nous, ça nous fait pas rêver (même en omelette).

 

1 : Poules élevées en plein air

On respire enfin : ici, les poules ont accès à un espace extérieur d’au moins 4 mètres carré par poule. Mais attention, sans le label rouge (indiqué sur la boite), l’alimentation de la poule ne sera pas forcément plus saine, puisqu’elle pourra encore contenir colorants et additifs. à combiner donc pour un sans-faute, si vous ne trouvez pas le Graal du code 0 (voir ci-dessous) !

 

0 : L’oeuf (et la poule) bio

En plus d’être élevées en plein air, et d’avoir plus de place dans leur espace intérieur, les poules ont une alimentation saine, issue de l’agriculture biologique. Hourra, ou plutôt : cocorico !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close