Victoire pour les énergies renouvelables en Grande-Bretagne !

Par l'équipe Oneheart, le 29 mars 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Pour la toute première fois en Grande-Bretagne, les énergies renouvelables, provenant exclusivement de sources naturelles non épuisables, ont largement dépassé le nucléaire. En effet, selon les derniers chiffres officiels publiés par le gouvernement britannique, le soleil et le vent génèrent beaucoup plus d’électricité que les énergies nucléaires.


Les énergies renouvelables loin devant le nucléaire en Grande-Bretagne


En 2017, la Grande-Bretagne a connu une année particulièrement green en enregistrant 13 records de production d’énergie propre. Pendant plus de 300 jours, les énergies renouvelables ont produit plus d’électricité que le nucléaire. Les énergies renouvelables représentaient 50,4% de la production totale d'électricité contre 45,7%. Comment ? Souvenons-nous de cet immense parc éolien en mer qui a vu le jour au large du Yorkshire, au nord-est de l’Angleterre il y a quelques années. Considéré comme le plus grand parc éolien marin au monde, doté de 300 turbines d’une capacité de 1,8 Giga Watt, le Hornsea Project Two est capable d’approvisionner près de 2 millions de foyers britanniques en électricité chaque année et de créer des emplois supplémentaires. Malgré leur faible coût par rapport au nucléaire, les énergies renouvelables demeurent la deuxième source d'énergie derrière le gaz.


La Grande-Bretagne veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050


Selon le Climate Act Change de 2008, l’Angleterre s’est engagée à réduire de 80% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Fin 2017, force est de constater qu’ils sont sur la bonne voie. En effet, grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables, les émissions de gaz à effet de serre ont chuté de 3%, un pourcentage dont se réjouissent les organisations environnementales. Greenpeace est d’avis que le gouvernement britannique devrait exploiter davantage l’énorme potentiel des énergies renouvelables plutôt que de se concentrer sur l’énergie nucléaire. Comme le souligne justement Lawrence Slade, Directeur de Energy UK, au micro du média britannique The Guardian, “Nous devons garder le rythme, en garantissant que les énergies renouvelables les moins chères sont accessibles sur le marché”. 


Energies renouvelables : où en est-on en France ?


En octobre 2017, la première éolienne est installée dans l’ouest de la France, à Saint Nazaire, précisément au large ce Croisic. Baptisée Floatgen, cette éolienne n’est pas installée au fond de la mer comme la plupart des projets existants, mais est flottante, c’est-à-dire qu’elle est installée sur un flotteur en béton. Equipée d’une turbine d’une puissance de 2 Méga Watts, l’éolienne, en test depuis deux ans, pourra couvrir la consommation en électricité de près de 2000 foyers. Elle sera exploitée courant 2018.


Le 26 mars dernier, le gouvernement français présentait un plan pour développer la méthanisation en France. En effet, il espère que d’ici 2030, 10% de notre consommation de gaz provienne de la méthanisation. Ce procédé consistant à transformer des déchets organiques en biogaz permettrait entre autres, aux agriculteurs d’avoir une source de revenus complémentaire tout en accélérant l’adoption des énergies zero carbone.

Par ailleurs, entre les déchets alimentaires du grand marché de Rungis destinés à la méthanisation, en passant par les piscines chauffées des data center green créant de la chaleur non polluante, les initiatives fusent et on s’en réjouit !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à circoolariser l’économie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close