CJbVZFul S. a rejoint la communauté.

Une pétition contre le test osseux pour les Mineurs Isolés Etrangers portée par le RESF

Par l'équipe Oneheart, le 23 février 2015

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le collectif Réseau Education Sans Frontières (RESF) a lancé une pétition le 17 janvier dernier relayée par Le Monde pour dénoncer les tests osseux permettant d’identifier l’âge des jeunes migrants en France, appelés les Mineurs Isolés Etrangers (MIE). Ces tests osseux correspondent à un examen réalisé en mesurant le poignet à l’aide d’une radio de la main. Ce test est jugé peu fiable, imprécis, utilisé plus souvent que nécessaire, qui ne reposerait que sur des estimations et qui pourtant a des conséquences irréversibles. En effet, si le migrant est déclaré mineur, il ne pourra pas être soumis à une procédure d’expulsion (convention internationale des droits de l’enfant). Il pourra bénéficier de l’aide sociale à l’enfance, il pourra être scolarisé et être hébergé dans un foyer. Si le migrant est déclaré majeur, il devra se lancer dans les procédures de demande de titre de séjour pour espérer rester en France. La chance de rester sur le territoire est très faible et il se retrouvera très certainement à la rue et sans ressources.

 Le Groupe de soutien aux immigrés a rejoint le collectif RESF pour demander l’interdiction de ce test osseux pour inadaptation des méthodes. Les enjeux sont énormes et concernent la vie de quelques 6 000 personnes. Ils reposent sur des principes éthiquement et déontologiquement discutables en plus du problème de fiabilité.

D’autres méthodes doivent être exploitées pour définir l’âge d’un migrant. Par exemple au Royaume-Uni, les tests osseux ont été supprimés au profit d’entretiens individuels approfondis.

Afin d’interdire cette méthode, chacun est incité à signer la pétition. Elle compte déjà plus de 10 000 signatures et parmi eux l’actrice Josiane Balasko, l'écologiste Emmanuelle Cosse, le député Noël Mamère, le syndicaliste Philippe Martinez, le chanteur Miossec, l’ex-Premier Ministre Michel Rocard. Et aussi de nombreux médecins.

Pour signer la pétitiion, cliquez-ICI

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à construire le meilleur des mondes (le vrai)

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close