Un étudiant mexicain crée une formule pour régénérer l’asphalte

Par l'équipe Oneheart, le 15 novembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Israel Antonio Briseño Carmona a développé une formule révolutionnaire en transformant des pneus recyclés en un mastic pour les routes

 

Une idée de génie 

Ce mastic se sert de l’eau de pluie comme catalyseur pour régénérer les routes. L’eau stimule la substance pour former du silicate de calcium, un matériaux composé de chaux et de silice, utilisé dans de nombreux domaines comme l’industrie alimentaire (sel, sucre, chewing-gum, etc.), l’industrie pharmaceutique et il est même utilisé pour l’isolation thermique et la protection anti-feu.

Étudiant à l’Université Autonome de Coahuila, au Mexique, Israel explique que cette idée lui est venue alors qu’il cherchait un moyen de remédier à l’état désastreux des routes mexicaines.

Soumises aux intempéries et aux changements de température extrêmes, les routes mexicaines, comme beaucoup d’autres dans le monde, se détériorent rapidement : “Les dommages sont causés par l’infiltration de la pluie à la base du bitume, ce qui l’affaiblit et crée un affaissement”, explique Israel. “C’est pour cela que j’ai voulu convertir le principal facteur de détérioration [l’asphalt et le béton] en facteur de régénération”. 

Il ajoute : “Aujourd’hui, il existe des routes qui se régénèrent, mais aucune n’utilise l’eau comme moyen de se reformer, et encore moins en utilisant des pneus”. 

route-affaissee-mexique

Cette ingénieuse idée à valu à Israel la première place au prix national James Dyson 2019, un concours d’invention qui récompense l’ingéniosité et la créativité des étudiants du monde entier. 

La prochaine étape pour Israel est d’obtenir l’accord de l’ONNCCE (l’organisme national de certification et de standardisation du bâtiment et de la construction) pour pouvoir lancer la production. . 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close