ViXUmqxvZ r. a rejoint la communauté.

Un enfant autiste ne peut boire que dans un verre, 17000 retweets pour le retrouver

Par l'équipe Oneheart, le 17 novembre 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Un jeune autiste britannique ne peut boire que dans un seul model de verre, malheureusement épuisé. Grâce aux réseaux sociaux, il a reçu une dizaine de répliques de cet objet précieux.

Grâce à la générosité des internautes, cette histoire se finit bien. Ben, jeune autiste de 14 ans, ne boit que dans un verre en plastique de la marque Tommy Tippee. Habitué à sa couleur verte et à ses deux poignées, il refuse tout autre verre depuis qu’il a 2 ans. Mais l’objet est si usé qu'il ne sera bientôt plus utilisable. Ce qui pourrait entrainer de graves répercussions : "Ben est tellement dépendant de ce petit objet en plastique qu’il a dû être hospitalisé pour déshydratation", explique son père, Marc Carter. 

17000 retweets...

Et malheureusement, il est introuvable dans le commerce ; la marque ne fabrique plus ce type de verre. C'est pourquoi Marc Carter a lancé un appel sur Twitter et Facebook : des personnes auraient-elles conservé un exemplaire de cet objet maintenant épuisé ? "Peut-être en avez vous un dans le fond d'un placard ?", demande le père. 

L'appel a immédiatement sucité l'émotion et la mobilisation des internautes dans le monde entier. Selon Le Monde, le sujet a suscité plus de 17.000 retweets… Plusieurs Twittos se sont empressés d'envoyer des photos d’un verre pour vérifier auprès de Marc Carter si c’est le bon modèle.

Il encourage les internautes à poursuivre les envois

Interviewé par la BBC, Marc Carter assure avoir reçu une dizaine de verres, assez "pour tenir quelques années". Même s’il encourage les internautes à poursuivre les envois. "La vérité, c’est qu’il y a peu de chances que Ben change. Et je vais avoir besoin de ces verres en plastique pour le reste de sa vie."

Même la marque Tommee Tippee a répondu à Marc Carter sur son compte officiel : "Nos équipes font tout ce qu’elles peuvent pour retrouver dans les archives de nos produits un verre qui convienne à Ben."

Une belle histoire qui prouve la puissance des réseaux sociaux et le potentiel de la générosité humaine.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rajeunir le domaine de la lutte

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close