Troubles psychiques : tous concernés !

Par l'équipe Oneheart, le 12 décembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Souvent associée à la folie, à tort, la souffrance psychique est encore méconnue par un grand nombre de personnes. Pourtant, nous sommes nombreux à être concernés, de près ou de loin, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes. C’est ce que met en lumière l’ŒUVRE FALRET.


La souffrance psychique, une réalité trop souvent oubliée


Aujourd’hui dans le monde, plus de 450 millions de personnes souffrent d’une maladie mentale. Schizophrénie, dépression, troubles bipolaires, toutes constituent des maladies qui  « isolent, abîment et tuent » progressivement. Affectant l’esprit et non pas les facultés intellectuelles contrairement aux idées reçues, les troubles psychiques concernent de plus en plus de personnes. L’Organisation mondiale de la santé estime qu’en 2020, 25% des Français seront touchés par des troubles psychiques.


Comme le souligne Christian Toullec, Directeur de la Résidence, « on s’occupe plus de notre santé physique, on va faire du bodybuilding, on va faire des prises de sang, on regarde son cholestérol. Et la santé mentale on s’en occupe très peu alors que c’est quand même la 3ème cause d’arrêt maladie en France ».


Familles et proches également confrontés


Quand on parle de troubles psychiques, nous avons tendance à penser uniquement à la personne malade. Or, il est important de rappeler que toute la famille et les proches sont concernés par ces pathologies. En France, 500 000 personnes ont au moins un frère ou une soeur qui souffre de schizophrénie ou de troubles bipolaires. Eux aussi souffrent, en silence.


L’ŒUVRE FALRET, qui accompagne depuis plus de 178 ans les personnes atteintes de troubles psychiques, rappelle que les enfants et adolescents côtoyant un membre de la famille, touché par la maladie, sont plus à même de développer une pathologie en grandissant. Ainsi, l’ŒUVRE FALRET accompagne non seulement les personnes souffrant de troubles psychiques mais aussi leurs familles et proches qui ont également besoin d’être entendus, écoutés, rassurés et épaulés.


Accompagner les personnes souffrant de troubles psychiques


L’ŒUVRE FALRET accompagne 3 250 personnes souffrant de troubles psychiques et compte bien en accompagner davantage. Elle agit pour une société plus humaine qui accueille ses plus fragiles en reconnaissant leur singularité, leur vulnérabilité mais aussi leurs richesses et potentiels, à travers ses 43 établissements et services.

L'ŒUVRE FALRET accorde une grande importance à la médiation animale. « J'ai toujours trouvé que les animaux étaient un vecteur extraordinaire de communication pour les personnes souffrant de troubles psychiques ». L'équithérapie en fait partie :

Considérons les personnes en fragilité psychique comme nos pairs. Soutenons les projets de l'ŒUVRE FALRET pour rétablir cette égalité à travers le respect et l’entraide. Les lieux de vie et d’insertion qu'elle bâtit avec votre aide sont de nouvelles passerelles vers les autres.


Vous pouvez contribuer aux actions menées par l’ŒUVRE FALRET et aider les personnes souffrant de troubles psychiques et leurs proches, en faisant un don. Par exemple, un don de 80€ équivaut à une journée complète d’accompagnement. Sachez également qu’en effectuant un don avant le 31 décembre, vous bénéficiez d’une réduction fiscale de 75%. Ainsi, un don de 80€ ne vous coûte en réalité que 20€ après réduction fiscale.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close