Street art : des caddies pour aider les plus démunis

Par l'équipe Oneheart, le 26 février 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Connu pour ses vélos encastrés sur des murs de Montpellier mais aussi dans d’autres villes telles que Paris, Bruxelles et New York, le street artist Monsieur BMX installe des bouts de caddies qu'il fait "dépasser" des murs, pour inviter les passants à y déposer des aliments ou produits d’hygiène pour les plus démunis.

Inspiré par son parcours professionnel

Employé dans une grande chaine de hard discount, il a été marqué par les conditions de travail difficiles et par la quantité de nourriture jetée quotidiennement. « Dans hard discount il y a hard, c’est pas pour rien » nous dit-il, « la pression est énorme sur les salariés, employés en sous effectifs »   

Accrocher des chariots de supermarché est donc un clin d’oeil, cela permet à la fois de dénoncer ces conditions de travail et inciter les gens à donner à ceux qui en ont le plus besoin.


#PourCeuxQuiEnOntBesoin

Pour lancer le mouvement, Monsieur BMX remplit lui-même le caddie, en espérant que son geste soit imité par ceux qui le veulent pour ceux qui en ont besoin. Il nous explique qu’il considère son geste comme acte de bénévolat « comme si ma mère allait passer deux heures aux restos du coeur ». Et pour que le message soit encore plus clair il imprime au pochoir le tag #pourceuxquienontbesoin !

 

 

En dehors de Montpellier, des chariots ont aussi été fixés à Sète, à Nîmes et à Paris. Son objectif aujourd’hui est de développer et légaliser le concept auprès de magasins, immeubles ou institutions. On peut aussi le contacter sur Facebook pour qu’il vienne faire l’installation gratuitement sur un mur.

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close