SOS MEDITERRANEE: un lancement de campagne réussi !

Par SOS MEDITERRANEE, le 19 janvier 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Hier soir, l’association SOS MEDITERRANEE a lancé à La Paillasse, à Paris, Together For Rescue, sa campagne de sauvetage en mer.

« Merci d’être là si nombreux. » Nous sommes à La Paillasse, qui accueille le lancement de la campagne de sauvetage en mer #TogetherForRescue.

Poursuivre l’appel à la solidarité

Fabienne Lassalle, vice-présidente de SOS MEDITERRANEE, rappelle les enjeux de l’opération - en 2015, un million de réfugiés a pris la mer pour rejoindre l’Europe. Et ce bilan terrible : 3 771 personnes y ont perdu la vie. Pour faire sa part, l’association, en partenariat avec Médecins du Monde, a lancé il y a plusieurs mois une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule.

L’objectif atteint à plus de 274% montre bien la solidarité des citoyens envers ces hommes et ces femmes qui échouent trop souvent sur nos côtes en cherchant un avenir meilleur. On se souvient aussi du grand écho médiatique qu’avait reçu le reportage de Martin Weill au Petit Journal, quand il avait suivi une semaine le périple émouvant de réfugiés syriens et de leur petit garçon.

Le bateau, ça sera L’Aquarius, un navire d’assistance en mer de 77 mètres de long pour 12 mètres de large, capable d’accueillir jusqu’à 500 personnes. Actuellement en cours de préparation, il partira le 30 janvier pour la Méditerranée. Il appareillera pour Lampedusa, en Italie, après un événement public à Marseille, le 20 février, en présence de l’équipage, de l’équipe et de la communauté de SOS MEDITERRANEE.

L’économiste Thomas Piketty, membre du comité de soutien, revient brièvement sur l’immense mobilisation qu’a soulevée le projet, dans un contexte de crispations sociale et politique autour des migrants et des réfugiés.

 « Avec cette première campagne, on a montré qu’on pouvait aller aux échelles nécessaires, mais seulement pour huit semaines de sauvetage, détaille Jean Karinthi, en charge de la campagne au sein du Conseil d’Administration. Pour un financement plus pérenne, nous lançons une plateforme de financement dédiée. » Le coût global à la journée est tellement énorme (11 000 €) qu’il est important de permettre à chacun de matérialiser concrètement l’aide qu’il apporte.

Donnez et faites du bruit !

Vous donnez 30€, vous financez une heure de sortie en mer d’un Zodiac pour arriver au plus près des embarcations des réfugiés et assurer la sécurité nécessaire à leur embarquement. 50€ ? Vous contribuez à l’achat de cinq gilets de sauvetage indispensables pour sécuriser une famille et procéder à toutes les manœuvres de sauvetage. Pour 100 €, vous participez à prendre en charge la première journée d’une personne (accueil, nourriture et soin par l’équipe médicale de Médecins du Monde).

Le public est curieux. Les questions fusent, tant sur le dispositif de sauvetage que sur le rapport aux autorités. « Les autorités italiennes et françaises sont au courant de notre projet et ne s’y opposent pas », répond Fabienne Lassalle. Le centre de recherche et de sauvetage en mer italien (MRCC - Maritime Rescue Coordination Center) préviendra d’ailleurs L’Aquarius de la présence de naufragés en détresse à proximité.

« Vous pouvez faire deux choses pour nous soutenir : donner et faire du bruit ! », a conclu Nathalie Achard. One Heart est fier d’être aux côtés de SOS MEDITERRANEE et Médecins du Monde pour venir en aide aux naufragés. Parce que le contexte douloureux ne doit pas faire oublier la solidarité.

Crédit photo : Giorgos Moutafis

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir SOS MEDITERRANEE !

Je découvre toutes
ses actualités

Close