Sortie ciné du jour : Omar Sy est Chocolat

Par l'équipe Oneheart, le 03 février 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Aujourd’hui sort Chocolat, le film qui vous fera connaître l’incroyable histoire du duo de clowns Footit et Chocolat. Des stars de la fin du 19ème siècle, tombées dans un oubli complet.

Mercredi 3 février 2016 sort Chocolat, un film réalisé par Roschdy Zem. Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, suivez l’incroyable destin du clown Chocolat (Omar Sy), premier artiste noir de la scène française. Le duo inédit qu’il forme avec Footit (James Thierrée), va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations n’usent leur amitié et la carrière de Chocolat. Le film retrace l’histoire de cet artiste hors du commun et de son duo qui a inspiré le concept de Clown blanc et de l’Auguste.

« Chocolat a un passé d’esclave, il saisit les opportunités qui lui sont offertes et devient une grande vedette, explique le réalisateur. Avec ce personnage positif il devenait possible, sans occulter le contexte colonialiste, de traiter l’histoire en évitant le pathos. Ce qui pour moi est primordial ».

Chocolat a tout connu : le succès, la gloire et la déchéance. Eric Altmayer, producteur du film, raconte : « Son destin est incroyable : né esclave à Cuba, il devient une grande vedette à Paris, durant près de 15 ans,  puis meurt dans la misère et l’anonymat. De ce parcours, il ne reste que cette expression un peu désuète de la langue française pour signifier qu’on s’est fait berner : être chocolat ».

Omar Sy apporte un éclairage sur l’œuvre du clown : « Chocolat faisait rire autour des stéréotypes sur les noirs. Quand la société a évolué, a commencé à les considérer un peu mieux, elle n’a plus eu envie d’en rire. Ce fut une bonne chose pour les victimes de racisme, et une mauvaise pour lui, puisqu’il est tombé dans l’oubli. Chocolat était un artiste. J’ai eu envie que son histoire, son travail et son talent soient reconnus ».

Ce biopic met en perspective les questions de l’esclavage, du racisme quotidien, de l’amitié et de la célébrité qui brûle les ailes. « Le film montre que là où il y a de l’enthousiasme et de l’énergie, tout devient possible », conclut son producteur. Des problématiques toujours présentes dans notre société. A voir !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close