Signons la pétition pour que les diabétiques puissent exercer le métier de leur rêve

Par l'équipe Oneheart, le 09 janvier 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Malgré l'avancée des traitements, de nombreux métiers restent interdits aux personnes diabétiques. Une pétition réclame la fin de cette discrimination.

Marin, hôtesse de l'air, policier, contrôleur de la sécurité sociale... Saviez-vous que de nombreux métiers restent interdits aux diébétiques ? Une injustice pour les 4 millions de Français qui souffrent de cette maladie, selon la Fédération française des diabétiques (FFD) et l'Aide aux jeunes diabétiques (AJD). C'est pourquoi ces deux associations lancent ce lundi une pétition afin que les diabétiques "puissent choisir les métiers de leurs rêves".

Le diabète survient lorsque l’organisme ne parvient pas à utiliser convenablement le sucre (glucose). À la longue, cete maladie chronique peut entraîner des troubles de la vue, des reins, mais aussi cardio-vasculaires. A cause de ces potentielles complications, les diabétiques "ont longtemps été considérés comme inaptes", rappelle Gérard Raymond, président de la FFD, à l'AFP. Des textes réglementaires ont été élaborés pour leur interdir l'accès à certains métiers.

Championne de karaté jugée inapte pour entrer dans la police

Des mesures jugées "obsolètes" pour Gérard Raymond. Il rappelle que, aujourd'hui, "l'évolution technologique et les nouveaux outils mis à la disposition des diabétiques - comme les pompes à insuline ou les capteurs de glucose en continu - leur permettent de s'autocontrôler et d'avoir une vie quasiment normale"

Dans leur communiqué, la Fédération et l'Aide aux Jeunes diabétiques (AJD) rapportent le cas de Mathilde, 21 ans, recalée à cause de son diabète à la visite médicale de l'Ecole polytechnique alors qu'elle avait été reçue au concours. Une championne de karaté diabétique, elle, a été déclarée inapte pour entrer dans la police, après avoir passé le concours d'entrée. 

Interpeller les candidats à l'élection présidentielle

Selon Gérard Raymond, il ne doit plus y avoir "de profession interdite" mais des évaluations au "cas par cas". La pétition réclame que les textes réglementés soient réévalués une fois par an par un groupe interministériel en tenant compte des "évolutions technologiques et médicamenteuses".

Les associations de diabétiques entendent par ailleurs interpeller les candidats à l'élection présidentielle dans les prochaines semaines.

Pour signer la pétition : http://www.jefaisunvoeu.fr

Photo : capture Youtube via la Fédération française des diabétiques

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close