Sign-IO, le gant qui traduit la langues des signes

Par l'équipe Oneheart, le 27 février 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A 25 ans, l’ingénieur kenyan Roy Allela a mis au point un gant intelligent qui permet de traduire la langue des signes. Grâce à cette technologie, le gant Sign-IO facilite la compréhension entre les personnes atteintes de surdité et les personnes entendantes.

Près de 466 millions de personnes seraient touchées par une déficience auditive handicapante dont 30 millions atteintes de surdité. La langue des signes représente ainsi le seul de moyen de communication pour ces personnes. Au Kenya, l’ingénieur Roy Allela a créé le gant Sign-IO qui permet de traduire la langue des signes via une application sur smartphone.

Un gant qui vocalise la langue des signes

Afin de concevoir un tel gant, Roy Allela s’aide d’une application au sein de laquelle l’utilisateur rentre plusieurs paramètres comme la langue, le sexe et la hauteur de la voix. Le gant est connecté en Bluetooth à un smartphone. Afin de rendre la traduction plus précise, des capteurs de flexion sont placés sur chaque doigt. Les signes réalisés par la personne qui portent le gant sont ainsi transmis à l’application qui va les vocaliser pour ceux qui ne parlent pas la langue des signes.

Récompensée par l’American Society of Mechanical Engineers en 2019, l’invention de Roy Allela fait également partie des finalistes pour le prix d’Afrique pour l’ingénierie cette année.

 

Crédits photos : http://www.royallela.com/

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à repousser les limites du corps et de l’esprit

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close