Raymonde G. a rejoint la communauté.

Sidonie Mérieux : « Les femmes, une richesse pour les entreprises »

Par HeR value, le 11 mars 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Femme engagée, Sidonie Mérieux a créé HeR value en 2011, après l’adoption de la loi Copé-Zimmermann qui oblige les grandes entreprises à compter 40% de femmes dans leurs conseils d’administration d’ici 2017. Elle détecte les talents féminins et les met en relation avec les entreprises. Rencontre.

Une des portes d’entrée pour comprendre Sidonie Mérieux, c’est le sport. Non pas qu’elle soit une grande sportive (« Je suis plutôt une sportive du dimanche », confie-t-elle) ; c’est plutôt qu’elle considère l’accroche sportive comme un moyen d’aborder d’autres sujets, jugés moins « sexy ».

L’insertion par le sport

Après une formation en sciences de gestion à l’Ecole de Management (EM) de Lyon et une expérience en relations presse et communication auprès de grosses entreprises, Sidonie Mérieux s’engage auprès de Sport dans la Ville, une association qui favorise l’insertion professionnelle par le sport, notamment le foot, légion dans la région lyonnaise.

« Les valeurs véhiculées par les sports collectifs (fair play, rigueur, respect du coach) ont une portée bien plus importante et peuvent aider les jeunes à s’insérer dans le monde de l’entreprise. Le programme, au départ, ne concernait que les garçons. J’ai donc proposé de le décliner pour les filles. L dans la ville bénéficie aujourd’hui à 400 jeunes filles des quartiers sensibles de Lyon. »

Un des mécènes s’implique particulièrement et devient un vrai partenaire : l’Olympique Lyonnais. « L’équipe professionnelle, masculine et féminine, a joué un rôle central dans la réussite du projet. Elle venait rencontrer les jeunes, les a reçus dans son centre de formation… » Même si elle a ensuite vogué vers d’autres cieux, Sidonie Mérieux n’a jamais rompu ce lien avec l’OL, puisqu’elle est désormais membre du conseil d’administration du club.

HeR value, placer les femmes dans les conseils d’administration

En 2011, la loi Copé-Zimmermann est votée. Elle impose aux entreprises moyennes ou grandes que leurs conseils d’administration soient composés « en recherchant une représentation équilibrée des femmes et des hommes ». Un objectif précis est fixé : la présence de 40% de femmes administratrices.

Sidonie Mérieux voit là une opportunité : elle quitte Sport dans la Ville pour créer un cabinet de recrutement de femmes administratrices, HeR value (notez le jeu de mots avec le grand H et le grand R, HR, pour Human Resources, les ressources humaines). Son objectif : faire émerger des candidates aux compétences et expériences avérées, qui contribueront aux travaux clés des conseils d’administration.

Au moment de l’adoption de la loi, les candidates aux postes de Directeur Général sont peu nombreuses. Sidonie Mérieux propose aux présidents d’entreprises qu’elle rencontre d’élargir leurs demandes, pour faire entrer de nouveaux profils dans les conseils d’administration. Digital, maîtrise des leviers de croissance externe, vraies notions de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et de capital humain : la Lyonnaise élargit son vivier, et s’associe à Anne-Sophie Fauvet, pour offrir aux entreprises des compétences et des expertises variées.

Elle réalise vite qu’au-delà des réticences ou des freins des chefs d’entreprise, les femmes elles-mêmes se questionnent sur leur capacité à faire le job et peuvent être confrontées à une forme d’autocensure. « Et puis, on ne peut pas pousser toutes les femmes à être des killeuses. Chacune trouve son équilibre. Etre administratrice, c’est aussi plus de risque, d’exposition et de stress et toutes les femmes n’en ont pas envie ! »

Si elle essaie de faire sauter les verrous en interne, auprès des présidents, elle créé aussi une formation certifiante avec l’EM Lyon, Objectif Administratrice, qui permet d’endosser en 7 jours la posture d’administratrice, car « un homme naît administrateur, une femme le devient ».

Continuer le combat

Elle en est certaine, la présence des femmes est une richesse pour les entreprises. « Mais ça serait faux de dire que les femmes ont un truc en plus, détaille-t-elle. Non, c’est la mixité, la collaboration entre les hommes et les femmes qui est riche. La consanguinité s’essouffle vite. »

Entre 2011 et 2016, le pourcentage de femmes dans les conseils d’administration du CAC40 a presque triplé, passant de 12% à 34%. Mais la route est encore longue avant d’atteindre les 40% dans toutes les entreprises, de la plus petite à la plus grande.

« Il ne faut pas sous-estimer la difficulté pour les présidents d’entreprise, analyse Sidonie Mérieux. 40% de femmes en plus, c’est aussi 40% d’hommes en moins, puisqu’il n’est pas question d’augmenter les effectifs des conseils d’administration. L’enjeu, c’est donc que les choses se fassent de manière sereine et professionnelle. »

Elle va aussi poursuivre son travail sur l’internationalité. « J’ai déjà placé pas mal de femmes étrangères dans les groupes français. Reste maintenant à faire siéger davantage de femmes françaises dans les boards étrangers ! » La chasseuse de têtes n'a en tout cas pas fini booster les carrières féminines. 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir HeR value !

Je découvre toutes
ses actualités

Close