Séisme : tous ensemble pour l’Equateur

Par UNICEF, le 18 avril 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le 17 avril 2016, l’Equateur a été victime d’une des pires catastrophes de son histoire. Un séisme, d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter, a fait au moins 272 morts et plus de 2 000 blessés. Face à cette catastrophe, le monde entier se mobilise.

L’Equateur a été frappé, le 17 avril 2016, par le pire séisme qu’ait connu le pays depuis près de quarante ans. Le dernier bilan du tremblement de terre, d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter, fait état d’au moins 272 morts et plus de 2 000 blessés.

Devant l’ampleur de la catastrophe, le président du pays, Rafael Correa, vient de débloquer une aide d’urgence d’environ 600 millions de dollars. Plus de 14 000 membres des forces de sécurité équatoriennes, 241 professionnels de la santé et deux hôpitaux mobiles sont arrivés sur place. Des renforts affluent de Colombie, du Mexique, du Chili ou encore d’Espagne.

Alors que le Japon est également frappé, la solidarité internationale se met en place. Les Etats-Unis, par la voix de leur secrétaire d’Etat John Kerry, viennent d’offrir leur soutien au pays d’Amérique latine. L’Union européenne, quant à elle, annonce l’activation du mécanisme européen de protection civile.

L’UNICEF a besoin de vous

L’UNICEF lance un appel au don d’un million de dollars pour son intervention d’urgence. A Pedernales, la région la plus touchée par le séisme, l’agence des Nations Unies a déjà livré 20 000 comprimés de purification d’eau. Une équipe de l’organisation est actuellement sur le terrain afin d’évaluer l’impact du séisme sur les enfants.

L’objectif de l’organisation est d’agir avec les partenaires humanitaires pour assurer l’assainissement, l’éduction des enfants, leur protection et leur approvisionnement en eau, en acheminant notamment des kits scolaires et des tentes.

Les priorités sont de prévenir la propagation des maladies, protéger les enfants qui peuvent avoir été séparés de leurs familles, leur offrir un soutien psychosocial et leur garantir des possibilités d’apprentissage temporaires.

Action contre la Faim et la Croix-Rouge canadienne en première ligne

Une équipe d’Action contre la Faim, composée d’un logisticien et de spécialistes en eau, assainissement et hygiène vont prochainement quitter Nariño, sud de la Colombie, pour rejoindre l’Equateur. Une seconde équipe vient de décoller de Madrid. L’envoi de matériel d’urgence est en cours d’organisation depuis les stocks de l’association en Colombie.

Des centaines de bénévoles locaux de la Croix-Rouge équatorienne sont déjà à l’œuvre sur le terrain. Ils prodiguent les premiers soins, soutiennent les efforts de recherche et de sauvetage. Ils procèdent à des évaluations afin d’identifier rapidement les besoins.

Le nombre de victimes va probablement augmenter dans les prochains jours, les associations ont plus que jamais besoin de vous. Mobilisons–nous !

Crédits photo : UNICEF

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à reconstruire après la tempête

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir UNICEF !

Je découvre toutes
ses actualités

Close