Sans-abri : des retraitées recyclent du plastique pour en faire des matelas

Par l'équipe Oneheart, le 30 janvier 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Aux Etats-Unis, les « Bag Ladies », comme on les surnomme, ont trouvé une solution pour aider les sans-abri tout en agissant pour l’environnement. Elles recyclent des sacs en plastique pour en faire des matelas sur lesquels les sans-abri peuvent dormir.

En 2017, il y avait plus de 500 000 sans-abri aux Etats-Unis. Un nombre qui, même s'il est en baisse depuis 2007, reste important surtout quand l’hiver s'installe. Des retraitées de la ville d'Union City dans le Tennessee ont ainsi décidé de se réunir une fois par semaine pour fabriquer ces matelas faits à partir de plastique recyclé. Il faut à peu près 600 à 700 sacs plastiques pour produire un seul matelas. Elles utilisent la technique du crochet pour les confectionner. En plus d’être confortable, ils présentent également l’avantage de résister à l’humidité.

 

 

Les étudiants rejoignent le mouvement des « Bag Ladies »

Alors que le projet des « Bag Ladies » a débuté en 2015, les étudiants du lycée de Lakewood dans le Colorado ne se sont lancés que récemment dans la confection de matelas en plastique. Au sein du « Plarn Club » (en français, « Le club de la laine de plastique »), ils ont la double ambition de lutter contre la pollution des déchets plastiques tout en aidant les sans-abri. Rappelons que près d’un billion de sacs plastiques sont utilisés chaque année dans le monde, on ne peut qu’espérer que ce type d’initiative se multiplie et s’exporte un peu partout.

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close