Russie : un "ministère du bonheur" voit le jour au Kamtchatka

Par l'équipe Oneheart, le 06 octobre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Vladimir Solodov, gouverneur de Kamtchatka, une ville peu peuplée située dans une région encore sauvage de Russie, a annoncé sa volonté de créer un “ministère du bonheur”. L’objectif étant de rendre les gens heureux, par des actions ciblées au sein même de cette ville.

Une initiative insolite mais positive

Si l’idée peut paraître insolite, elle est bien réelle ! Le gouverneur du Kraï du Kamtchatka a annoncé, jeudi 1er octobre, l’instauration d’une réforme des autorités et par la même occasion la création d’un "ministère du bonheur”. Ce dernier aurait pour objectif principal de « rendre des centaines de milliers de personnes un peu plus heureuses chaque jour ». Dans un communiqué repris par l’AFP, le gouverneur de Kamtchatka a tout de même précisé que le nom officiel et formel de ce ministère était “ministère de la protection sociale et de la politique familiale”.

Des solutions pour la prospérité des habitants

Depuis son élection en septembre où il s’est présenté en candidat indépendant, Vladimir Solodov ne chôme pas et s’active tout en essayant de s’éloigner du “ministère des offensés et des défavorisés”. Les personnes en situation difficile sont au coeur de cette réforme : « Nous devons les rendre prospères, heureuses et pas uniquement régler des problèmes douloureux », a-t-il expliqué. 

Alors que le développement se trouve au coeur même de ses projets, Vladimir Solodov a dévoilé vouloir mettre l’accent sur le tourisme et ainsi, en faire une véritable source de revenus pour la région du Kamtchatka. Le tourisme rendrait la région moins hermétique au monde.  Une autre mesure a aussi été évoquée : celle de la limitation de la consommation d’alcool dans le but de réduire les accidents de la route. D'autres pays tels que le Venezuela, le Nigéria, les Émirats Arabes Unis ou encore l'Équateur possèdent depuis quelques temps des "ministères du bonheur". Certains, comme le Bhoutan, se vantent même d'avoir développer leur propre "Bonheur national brut".

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close