Rouler à 80km/h vaut le détour !

Par l'équipe Oneheart, le 03 juillet 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Par Sahba, qui roule à 3km/h

 

Depuis le 1er juillet, une nouvelle loi est entrée en vigueur : la limitation de vitesse est désormais de 80km/h au lieu de 90km/h. Ce sujet n'a pas manqué d'attiser l’intérêt public et a suscité beaucoup de débats.

Mais que dit réellement cette loi ? Présente-t-elle plus d'avantages que d'inconvénients ?

 

Limitation de vitesse : une initiative onéreuse...

Selon le site securite-routier.gouv.fr, "la vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %) et le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55% de la mortalité routière)". Ainsi, pour limiter le nombre d'accidents, le gouvernement a décidé d'abaisser la vitesse maximale sur les routes, bidirectionnelles sans séparateur central.

Des critiques ont alimenté le débat sur le passage de 90km/h à 80km/h :

  • le changement coûtera cher puisque le remplacement des panneaux est pris en charge par l’Etat,
  • les Français vont passer plus de temps sur les routes.


… pas tant que cela !


Bien que ce changement soit coûteux, cet avis n’est pas partagé par tout le monde et surtout pas par le Commissariat général au développement durable (CGDD) qui a mené sa propre enquête sur la question et est arrivé à une conclusion bien différente. Selon le rapport officiel qu’il a remis au gouvernement, abaisser la vitesse à 80km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central comporte un avantage non négligeable :

  • cette mesure rapporterait 233 millions d’euros par an à l’Etat français.


Mais il existe d'autres avantages :

  • entre 350 et 400 vies pourraient être sauvées chaque année, 
  • le CGDD évoque même une réduction des bouchons, ce qui se traduira instantanément par une réduction de votre budget carburant : la circulation serait plus fluide et vous passerez moins de temps dans les embouteillages. Ainsi, votre budget carburant va s'alléger considérablement.
  • sans oublier que cette réduction de vitesse aura aussi un effet positif sur l’environnement puisque les émissions de CO2 vont diminuer et la pollution de l'air diminuera également.

abaissement vitesse maximale

D’après Ecoact, “l’équivalent de 600 000 allers-retours Paris-New York en avion” seraient économisés grâce à la diminution de ces émissions de CO2.

Cette nouvelle législation, mise en place depuis le 1er juillet, partout en France, pourrait contribuer à la protection de notre planète bleue.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close