Restons positif : 2016 a eu son lot de bonnes nouvelles !

Par WWF France, le 28 décembre 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

C'est vrai, l'année 2016 restera marquée par les attaques terroristes, les guerres et les crises sociales. Mais gardons le sourire ! Il y a eu aussi plein d'avancées pour l'homme, de découvertes scientifiques, de lois progressistes, et bien d'autres bonnes nouvelles. De quoi redonner espoir et énergie pour attaquer de bon pied l'année 2017 !

La paix finit par s'imposer

La Colombie a signé, en septembre, un accord de paix avec la guérilla des Farc, mettant ainsi fin à un demi-siècle de conflit armé, qui a fait plus de 220 000 morts et des millions de déplacés. Un événement historique qui a valu le prix Nobel de la paix au président colombien Juan Manuel Santos.

Mettre fin aux divisions de la Birmanie, c’est l’une des priorités de la conseillère d’État Aung San Suu Kyi. La prix Nobel de la paix a organisé, du 31 août au 4 septembre, une grande conférence sur la paix, rassemblant quelque 700 représentants de groupes rebelles. Aucun accord n'a été trouvé à l'issue de cette conférence, mais les pourparlers sont engagés et vont se prolonger en 2017.

Le climat devient une préoccupation mondiale 

L’Accord de Paris, qui vise à lutter contre le déreglement climatique, est entré en vigueur le 4 novembre, après sa ratification par 97 Etats représentant plus de 67,4 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Jamais un accord sur le climat n’avait été ratifié par autant de pays et si rapidement. Il ne reste plus qu’à trouver le bon chemin pour l'appliquer et contenir le réchauffement climatique global à 2°C.

Début décembre, Bill Gates a annoncé qu'il comptait débloquer un milliard de dollars pour sauver la planète. Ce fonds investira dans la recherche énergétique verte de plusieurs secteurs dont les transports, la production électrique, les activités manufacturières, la construction et l’agriculture. "Nous serons ouverts à tout ce qui permettra de produire une énergie bon marché et propre", précise Bill Gates

Plus de pitié pour le gaspillage alimentaire

Le 3 février, ils ont dit "non" à l'unanimité au gaspillage alimentaire. À l'Assemblée Nationale comme au Sénat, les parlementaires français ont voté la proposition de loi obligeant les supermarchés à céder leurs invendus alimentaires à l'association de leur choix. Une mesure bienvenue alors que tous les Français ne mangent pas à leur faim.

Et ce mouvement anti-gaspi fait des émules en Europe. La Roumanie et l'Italie ont également voté une loi contre le gaspillage alimentaire. L’Allemagne a décidé de supprimer les dates de péremption de certains produits et le Danemark a lancé un supermarché de produits périmés. 

La solidarité à l'honneur

En 2016, les dons des Français les plus fortunés atteignent des records. Le don d'ISF (impôt sur la fortune) devrait rapporter 250 millions d'euros aux associations, selon une étude de Recherches & Solidarités. Ce montant a progressé de 80% depuis 2010.

Question solidarité, les jeunes ne sont pas en reste. D’après une enquête menée par le Crédoc en 2016, 35% des 18-30 ans s’investissent bénévolement dans une association. C'est plus qu’en 2015, où ils étaient alors 26 %. Autre bonne nouvelle : le bénévolat régulier (au moins une fois par mois) augmente également. Il concerne, en 2016, 23 % des jeunes interrogés.

La biodiversité reprend du poil de la bête

Le panda géant va mieux. Après l'avoir répertorié comme "espèce en danger", l’UICN classe désormais cet animal dans la catégorie "vulnérable", soit le niveau le plus faible des espèces menacées. Selon les chiffres de l’UICN, on dénombre aujourd’hui 1 864 pandas géants adultes , soit presque deux fois plus que dans les années 1980.

La nature n’a pas encore livré tous ses secrets. Le WWF a annoncé avoir découvert 163 nouvelles espèces dans la région du Grand Mékong. Au total, neuf amphibiens, trois mammifères, onze poissons, 14 reptiles et 129 plantes ont été recensés par les chercheurs. Attention cependant à eux, dans cette région la biodiversité est en permanence menacée, notamment à cause de la construction de routes, de barrages, et du trafic illégal d'animaux sauvages. 

Les énergies renouvelables brillent de plein feux 

Volant entièrement grâce à l’énergie solaire, l’avion Solar Impulse 2 a bouclé un tour du monde l’été dernier, près d’un an et demi après son départ et en ayant fait plusieurs escales. Un exploit qui tend à démontrer que, oui, un avion peut voler sans carburant. 

L’île de Ta’u dans le Pacifique fonctionne désormais entièrement grâce à 5.328 panneaux solaires. Installés par les entreprises Tesla et SolarCity, ils ont permis aux 600 habitants de l’île de se débarrasser du gasoil pour la production d’électricité.

Autre bonne nouvelle qui montre que la transition énergétique est possible, et ce dès à présent. Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 décembre 2016, le Danemark a assuré 100 % de sa consommation électrique grâce à son parc éolien. 

Les maladies sont vaccinées !

Le vaccin rVSV-Zebov pourrait stopper une future épidémie d’Ebola. Développé par le gouvernement canadien, il a été injecté en Guinée à 5 800 personnes ayant eu un contact avec un patient atteint par le virus. Aucun cas d’Ebola n’a été observé chez les personnes vaccinées sous dix jours. Le vaccin pourrait donc avoir une efficacité jusqu’à 100 %.

L'Afrique du Sud a lancé un essai clinique d'une ampleur inédite. Les premiers volontaires ont reçu une injection d'un vaccin expérimental contre le sida. Appelée HVTN 702, l'étude est l'une des plus ambitieuses engagées ces dernières années. Elle va impliquer pendant quatre ans plus de 5400 volontaires, hommes et femmes sexuellement actifs âgés de 18 à 35 ans, dans quinze sites répartis sur tout le territoire sud-africain.

De belles avancées pour les Droits de l'homme 

La tendance mondiale à l’abolition de la peine capitale continue à gagner du terrain, d'après Amnesty International. Le 12 mai, Nauru est devenu le 103e pays à abolir totalement la peine capitale. En octobre, la Guinée a promulgué une loi abolissant la peine de mort pour presque tous les crimes.

Des progrès également dans la lutte contre la torture. La Guinée a fait de la torture un crime, tandis que le Togo a renforcé sa législation pour la rendre conforme au droit international.

Enfin, une belle victoire pour le droit des femmes : les Polonaises ont fini par obtenir gain de cause. Elles ont envahi les rues du pays comme jamais auparavant, en octobre, pour protester contre un projet de loi prévoyant de rendre encore plus difficile l’accès à l’avortement, alors que la législation polonaise en la matière est déjà très restrictive. Le gouvernement a fini par faire machine arrière !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir WWF France !

Je découvre toutes
ses actualités

Close