Refugee Hero : une nouvelle plateforme pour permettre aux réfugiés de trouver un logement temporaire

Par l'équipe Oneheart, le 23 septembre 2015

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La semaine dernière nous vous présentions la plateforme Aider les réfugiés lancée par Anne-Cécile Mailfert et Julien Bayou afin d'aider la solidarité autour des réfugiés à s'organiser.

C'est au tour de trois jeunes 
Néerlandais de lancer "Refugee Hero", un site Internet inspiré de Airbnb, qui permet à des propriétaires d'héberger des migrants pour une courte période et gratuitement. Leur constat est simple: les Pays-Bas ont dépensé en 2014 plus de 500 millions d’euros pour loger les réfugiés venus chercher asile aux Pays-Bas.

"Il y a beaucoup de gens de notre génération qui mettent des logements en ligne, dont des étudiants, même s’ils vivent grâce à une bourse", assure l’un des fondateurs, Jamal Oulel, 24 ans, interrogé par l'AFP. Il précise même qu'il a lui-même mis sa maison à Rotterdam sur le site. "Nous avons pensé que nous pouvions rendre l’accueil moins cher, plus rapide et plus efficace.

La plateforme en ligne a été lancée mardi 22 septembre et déjà plus d'une soixantaine d'habitants de République tchèque, d'Irlande, des Pays-Bas et de France ont proposé leurs biens.

Les monuments comme les églises, les écoles et les mosquées peuvent aussi proposer leurs lieux en précisant le nombre de personnes qu'ils peuvent recevoir. Sur le profil, les propriétaires ajoutent leur numéro de téléphone afin que les réfugiés ou un intermédiaire puissent les contacter directement.

De son côté, le guide du Routard a lui aussi décidé de s'engager en publiant une version spécial réfugiés . Baptisé « Hello ! » le guide sortira à la mi-octobre et sera distribué gratuitement aux associations, professionnels du travail social et aux personnes migrantes accompagnées par les associations du réseau FNARS.

Des douches publiques aux différentes étapes de la procédure pour demander l’asile en France en passant par les hôpitaux, l’hébergement, l’accueil de jour, l’aide alimentaire et autres descriptions des lieux et des besoins du quotidien, ce guide de 85 pages facilitera la communication entre les équipes de travailleurs sociaux et les personnes qui arrivent en France et ne maîtrisent pas encore le français.

La FNARS, à travers ses travailleurs sociaux et personnes accompagnées dans le réseau, a participé à la conception de ce guide qui retrace chacune des étapes de la vie d’une personne réfugiée en France. 

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à construire le meilleur des mondes (le vrai)

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close