Rana Plaza : les plaintes se poursuivent

Par l'équipe Oneheart, le 15 juin 2015

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Il y a deux ans, l'immeuble du Rana Plaza au Bangladesh s'effondrait et causait la mort de 1 135 personnes. Le monde s'était alors tourné vers cette entreprise de textile et dénonçait la sous-traitance utilisée par les grands groupes occidentaux dans le domaine du textile.

Mercredi dernier, trois associations se sont regroupées pour porter plainte contre la chaîne de supermarchés Auchan pour pratiques commerciales trompeuses. Sherpa, Peuples Solidaires et le collectif Ethique sur étiquette pointent du doigt le décallage entre les discours engagés du groupe et la réalité. La première plainte, déposée en janvier, avait été classé sans suite mais les associations affirment que les investigations sur cette enquête n'ont pas été assez loin.

D'un autre côté, une autre affaire française ressort de cette histoire : les deux plus grands partis politiques font fabriquer leurs T-shirts au Bangladesh par une entreprise ayant déjà connu deux catastrophes industrielles ! Selon Marianne, les T-shirts Républicains auraient été fabriquées au Bangladesh pour des raisons de délais et impératifs économiques.

Par ailleurs, les victimes du Rana Plaza vont enfin percevoir une compensation financière grâce à la pression de la société civile sur ce procès. L'Organisation Internationale du Travail (OIT) affirme avoir collecté les fonds nécessaires auprès des multinationales après de longues négociations. Les propriétaires de l'immeuble vont également être mis en examen pour meurtre.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close