Stephane D. a rejoint la communauté.

Quand on se glisse dans la peau d’un schizophrène…

Par l'équipe Oneheart, le 20 mars 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Un Français sur 100 est atteint de schizophrénie. Lorsqu'elle est détectée tôt (85% des cas surviennent entre 15 et 25 ans), elle peut être soignée ou stabilisée.

Les journées de la schizophrénie

Pour les 15èmes journées de la schizophrénie, nous avons vu émerger sur le web une campagne de sensibilisation pour le moins atypique. Cette année étant consacrée au thème de l’intégration des personnes touchées par la schizophrénie dans la société (1 français sur 100), le slogan « On a tous un côté décalé » prend ici tout son sens. 

La mécanique est simple : chacun vit, à sa façon, des instants de folie, des sorties de route, sans pour autant être considéré comme une personne anormale. Pourquoi donc marginaliser les personnes atteintes de schizophrénie ? Loin de banaliser la maladie, cette campagne vise à célébrer les différences. Certaines personnes sont plus décalées que d’autres. Elles souffrent peut-être de schizophrénie, mais, comme les autres, ont des amis, jouent de la musique, font du sport, travaillent, votent, etc.

Dans la peau d’un schizophrène

Dans le cadre des journées de la schizophrénie, un film interactif est diffusé sur le site dédié Schizinfo. Le but, faire vivre une expérience originale au grand public pour se mettre dans la peau d’une personne schizophrène. Devant cette vidéo, nous assistons à un repas de famille du point de vue d’une personne schizophrène, qui entend les débats, les engueulades, les anecdotes mais qui entend aussi des petites voix intérieures et angoissantes.

Faites l’expérience maintenant !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close