Quand la neige permet d’augmenter la production d’énergie

Par l'équipe Oneheart, le 23 janvier 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

En Suisse, la production d’énergie en hiver pourrait être augmentée grâce à l’installation de panneaux photovoltaïque en haute montagne. C’est le résultat d’une étude publiée dans la revue Proceeding of the National Academy of Science.

Dans le cadre de son plan Stratégie Energétique 2050, la Suisse souhaite peu à peu sortir de l’énergie atomique au profit des énergies renouvelables. Et la neige pourrait avoir un rôle à jouer dans la transition énergétique. Annelen Kahl et ses collègues du laboratoire des sciences cryosphériques de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et de l’institut SLF pour l’étude de la neige et des avalanches ont découvert que la neige contribuait à augmenter la production d’énergie. En plaçant les panneaux photovoltaïques en haute montagne, « le rayonnement solaire réfléchi par la neige peut contribuer à la production électrique » avance Annelen Kahl.

Des premiers tests menés au-dessus de Davos

Sur le Totalp situé dans le domaine skiable de Parsennn à Davos, des tests ont été menés conjointement par les chercheurs de l’EPFL et du SLF et les services d’électricité de la ville de Zurich. L’objectif étant de trouver des réponses à des questions pratiques. Cela concerne notamment le degré d’inclinaison des panneaux pour que la neige puisse glisser d’elle-même des installations et ainsi maximiser la production d’électricité. Face au déficit actuel de production d’énergie hivernale des panneaux photovoltaïques, cette nouvelle découverte pourrait, à moyen terme, combler le déficit entre la demande et la production d’énergie.

 

Crédit photo : EPFL/CRYOS

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close