Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, pensez aux frigos solidaires !

Par l'équipe Oneheart, le 19 décembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Disposés devant les commerces ou les restaurants, les frigos solidaires permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire et d’aider les personnes dans le besoin. 

 

“Dès lors que quelqu'un traverse une phase de précarité, il peut en profiter”

Le principe est simple : il suffit pour les commerçants ou les habitants de déposer les denrées alimentaires, toujours consommables, dans les frigos mis à disposition. Que ce soit des fruits, des légumes, des laitages ou autres biscuits, tout le monde peut venir se servir. 

C’est en 2017 que Dounia Mebtoul, propriétaire d’un restaurant, décide de mettre en place ce concept déjà présent en Angleterre et en Allemagne. Le frigo solidaire, très utile pour les personnes en difficulté, participe aussi à créer du lien social : “L'expérience dure depuis plus de deux ans et elle aide réellement les bénéficiaires. Certaines personnes viennent jusqu'à trois fois par jour. Ils n'ont pas à justifier de leurs revenus. Dès lors que quelqu'un traverse une phase de précarité, ce qui peut arriver à tout le monde, il peut en profiter”. 

 


Le coup de pouce des jeunes 

Voulant aller plus loin, Dounia a créé l’association Les Frigos Solidaires et plusieurs frigos commencent à se répandre partout en France. Aujourd’hui, il en existe 70 dans tout le territoire.

Les frigos solidaires ont pris de l’ampleur grâce, notamment, à l’investissement des jeunes : “La moitié des frigos a été lancée par des jeunes, collégiens, étudiants, qui ont démarché mairies et commerçants en disant “J’en veux un dans ma ville”. 
Les budgets participatifs contribuent également à répandre cette pratique. A Paris, par exemple, 15 nouveaux frigos solidaires ont pu être mis en place pour 20 000 euros.

Toutefois, Dounia s’afflige de voir que les demandes continuent d’affluer. Pour elle, il n’est pas normal de devoir encore faire ça à notre époque : “Il y a des demandes en ville ou en campagne. C’est horrible d’avoir à faire ça en 2019”, confie-t-elle au site Actu.fr.

Si vous voulez inciter les commerçants de votre quartier à obtenir un frigo solidaire ou si vous êtes vous-même commerçant et voulez en installer un, il suffit de télécharger les brochures prévues à cet effet. 

Vous pouvez également participer à la cagnotte nationale lancée par Les Frigos Solidaires, afin de pouvoir en disposer encore plus. 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à mettre du beurre bio dans les épinards

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close