Pour la première fois, un centre accueille les sans-abri avec leurs animaux

Par l'équipe Oneheart, le 19 janvier 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Une bonne solution pour les sans-abri qui préfèrent rester dans la rue plutôt que d'être séparés de leur animal de compagnie.

Même par grand froid, quelques sans-abri préfèrent dormir dehors. Une des raisons est qu'ils ne veulent pas être séparés de leur animal, lequel constitue leur dernier rempart contre la solitude. Or, les centres d'hébergement refusent généralement les bêtes.

A Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, les autorités ont décidé de réagir. "Personne ne doit être dehors par ce temps", déclare Yves Rousset, le préfet délégué pour l’égalité des chances, sur le site de 20 Minutes. Mardi soir, la Maison des Solidarité, fermée depuis un an, a donc rouvert ses portes pour accueillir une cinquantaine de sans-abri. Et pour la première fois, ceux-là pourront dormir avec leurs animaux, que ce soit chiens, chats, oiseaux...

Des vétérinaires sur place

Pour les prendre en charge, un partenariat a été organisé avec la SPA. "Nous avons engagé un vétérinaire de l'association. Il assurera les soins et la vaccination", précise Xavier Bonnard, le président de l'antenne marseillaise de la SPA, sur le site de La Provence.

Le centre est ouvert tous les soirs, de 19 h à 8 h le lendemain matin, jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Si la vague de froid persiste, il pourra continuer par la suite à recevoir des personnes.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close