Pour la première fois depuis 30 ans, il est désormais possible d'admirer l'Himalaya à 200 km

Par l'équipe Oneheart, le 10 avril 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les sommets de l'Himalaya sont de nouveaux visibles à 200km, une nouvelle dont se réjouissent les Indiens, entrés en confinement il y a maintenant deux semaines pour lutter contre la l'épidémie Covid-19. Le pays, qui était jusque-là sujet à une pollution importante, respire à nouveau.

 

L'Himalaya, une chaîne montagneuse devenue invisible à cause de la pollution en Inde

Cela faisait presque 30 ans que les sommets de l'Himalaya n'avaient pas fait partie du paysage. La chaîne de montagne de 2400 kilomètres de long, qui s'étend ainsi à travers le Nepal, le Pakistan, la Chine et le Bhoutan était jusqu'alors inconnue des générations actuelles. Et pour cause, la pollution de l'air.

Grâce au confinement qui a été acté le 25 mars en Inde, les niveaux de de dioxyde d'azote ont chuté entre 40 et 50% en 3 semaines. Le ciel est à nouveau bleu et les Indiens ont décidé d'immortaliser ce moment.

Les habitants de Jalandhar, une ville du nord-ouest de l'Inde située à 213 kilomètres du massif de l'Himalaya peuvent à présent apercevoir les montagnes Dhauladhar, qui font partie de la chaîne montagneuse de l'Himalaya. Un spectacle inédit qu'ils se sont empressés de partager sur les réseaux sociaux.

 


21 des 30 villes les plus polluées du monde se situent en Inde

La pollution de l'air est un problème majeur en Inde car au total, 21 des 30 villes les plus touchées par la pollution dans le monde se trouvent sur le territoire.

La capitale indienne, New Delhi, arrive à la première place des capitales les plus polluées au monde avec une concentration moyenne de particules fines de diamètre inférieur ou égal à 2,5 micromètres atteignant 98,6 microgrammes par mètre cube d'air en 2019.

Pour rappel, la pollution atmosphérique tue 1,25 million de personnes chaque année en Inde et représente la sixième cause de décès au monde.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close