Plus d’1,9 millions d’euros récoltés pour sauver un bébé en Belgique

Par l'équipe Oneheart, le 18 septembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

La petite Pia, âgée de 9 mois, souffre d’une maladie génétique rare et mortelle, l’amyotrophie spinale, qui perturbe le fonctionnement de ses muscles et les affaiblit. 


Pour vivre elle a besoin d’une injection unique qui coûte 1,9 millions d’euros. Ce traitement curatif n’a pas encore été approuvé par l’Agence européenne des médicaments (AEM) et n’est disponible qu’aux Etats-Unis.

Même si ce traitement ne peut pas la guérir totalement, il lui permettra de mener une vie plus agréable


Une mobilisation nationale


Les parents de Pia ont organisé une levée de fonds via sms et ont réussi à récolter la somme nécessaire en seulement deux jours. Deux euros étaient reversés au couple pour chaque message envoyé. En seulement deux jours, ils ont reçu 920 000 sms.


Devant l’ampleur de la mobilisation, les opérateurs téléphoniques ont même décidé de ne plus prélever de frais sur les messages envoyés.


La maman de Pia, Ellen De Meyer, a été très surprise par la solidarité de ses concitoyens : “C’est incroyable… Après tous les coups durs auxquels nous avons dû faire face, l’entreprise pharmaceutique qui, tout comme le gouvernement, nous a tourné le dos, on revit aujourd’hui. Je crois à nouveau en la bonté de l’être humain. Les gens nous disent « s’ils vous ont laissé tombé, alors nous allons vous aider »”, confie-t-elle au quotidien belge HLN.

 

Crédit :  Capture Facebook - VTM

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rajeunir le domaine de la lutte

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close