Pharrell Williams et Al Gore lancent leur concert pour le climat "live Earth"!

Par l'équipe Oneheart, le 21 janvier 2015

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ce mercredi 21 janvier 2015 à Davos, Pharrell Williams et Al Gore, annoncent un immense concert mondial pour le climat.

Nous allons avoir un événement dans le monde entier, sur l'ensemble des sept continents afin de faire pression pour parvenir à un accord ambitieux sur le changement climatique à la conférence sur le climat à Paris en décembre", s’est enthousiasmé l’ancien vice-président américain.

Ce concert sera organisé en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies par le producteur américain Kevin Wall qui avait déjà organisé en 2007 un concert Live Earth sur le climat.
Le 18 juin, des concerts auront lieu "dans les plus grands stades", selon les mots du producteur, qui dresse une liste de six lieux : "Nous commençons en Chine, explique-t-il. Suivront Sydney, Rio de Janeiro, Le Cap, New York et Paris. Un groupe jouera aussi en Antarctique. Nous avons de très, très grands artistes, quelques-uns des plus grands artistes jamais réunis, avec un message : agissez pour le climat maintenant."

Le concert aura lieu quelques mois avant la grande conférence sur le climat qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.
Lors de cette conférence, les représentants de 195 pays se réuniront afin de parvenir à un accord de réduction des émissions de carbone afin de limiter le réchauffement à 2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle.
En l'absence de mesures nouvelles, le réchauffement risque d'atteindre +4 à 5°C à la fin du siècle. 
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon leur a demandé d'être à la hauteur de l'enjeu. 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close