One Heart ne supporte pas les bleus !

Par Elle's IMAGINE'nt, le 10 juin 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Pour le début de l'Euro 2016, des personnalités s'engagent contre les violences faites aux femmes à l'occasion de la campagne de communication "Je ne supporte pas les bleus !".

« Je ne supporte pas les bleus ». C’est la confession faite par Raymond Domenech, Oxmo Puccino, Laurence Ferrari ou encore Frank Lebœuf. Avant le début de l’Euro 2016, l’équipe de France n’avait pas besoin de pareille publicité. Heureusement, c’est pour la bonne cause. Derrière le slogan se cache une opération de communication dénonçant les violences faites aux femmes.

Helmi, le réalisateur du clip pour la société de production Division, a eu l’idée de cette campagne il y a plusieurs années. « Cette année avec l’Euro qui se déroule en France, l’accroche « Je ne supporte pas les bleus » prend tout son sens », explique-t-il. La vidéo a été réalisée en partenariat avec Buzzman et l’association Elle’s IMAGINE’nt. Cette dernière, composée de psychologues, d’avocats et d’assistantes sociales, est spécialisée dans l’accompagnement des victimes de violences conjugales. Son objectif est d’aider les femmes et leurs enfants à s’extraire de la violence. L’association met l’accent sur la nécessité pour les hommes et les femmes d’agir ensemble. L’ambition est de s’affranchir des idées reçues, d’accompagner concrètement les victimes et d’offrir aux jeunes générations une société plus juste et plus douce.

Vous aussi, devenez un adversaire des violences conjugales ! La situation reste catastrophique. Pendant la durée de l’Euro 2016, 10 femmes françaises vont mourir sous les coups de leur compagnon. Chaque jour, au pays des droits de l’homme, qui n’est visiblement pas encore celui des droits de la femme, une femme sur dix subit des violences de la part de son conjoint. Ces violences sont principalement psychologiques et parfois physiques ou sexuelles.

Pour que nous puissions, toutes et tous, profiter de la grande fête que doit être l’Euro 2016, soutenons Elle’s IMAGINE’nt en donnant ou en devenant ambassadeur de la campagne « Je ne supporte pas les bleus ».

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Elle's IMAGINE'nt !

Je découvre toutes
ses actualités

Close