Norman McGillivray transforme des parkings vides en hôtels pour sans-abri

Par l'équipe Oneheart, le 13 décembre 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les sans-abri de Brisbane, en Australie, peuvent à présent passer une bonne nuit de sommeil grâce à l’idée qu’a eue Norman McGillivary : utiliser les parkings qui sont vides la nuit et leur permettre d’y dormir confortablement


Un sommeil réparateur pour pouvoir s’en sortir 

Il fonde alors l’association Beddown, en 2018, pour aider les sans-abri à passer des nuits paisibles et les aider à accéder à certains services, comme les médecins, les dentistes et même les coiffeurs. Les bénévoles s’occupent d’installer, chaque soir, des lits de première nécessité, des douches provisoires, et fournissent de nouveaux vêtements

Pour Norman McGillivray, qu’il existe encore des personnes sans un toit au dessus de leur tête est incompréhensible : “On est en 2019. On parle à des enceintes qui nous donnent des informations, qui nous commandent des pizzas, qui nous commandent des taxis Uber. On a des voitures qui se conduisent pratiquement toutes seules. Et pourtant, on a encore plus de 8000 personnes qui dorment à la rue en Australie”. 

parking-hotel-australieCrédit : Beddown

Comme à l’hôtel

Selon les statistiques de Beddown, tirés des premiers essais, 41 invités ont utilisé leurs lits durant la phase de test et 100 % d’entre eux se sont sentis en sécurité. Ils ont donné une note de 4,5/5 pour leur lit et leur sommeil.

Il y a aujourd’hui 60 “parking-hôtels” en Australie, et l’association escompte aider pas moins de 3000 sans-abri à bien dormir pour peut-être retrouver une vie confortable.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close