Météo : Record de chute de pluie et de neige battu

Par l'équipe Oneheart, le 30 janvier 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Par Guillem, le Allain Gillot-Pétré de 2018

Une météo humide et des records de chutes de pluie et de neige

Ces derniers jours, les cumuls de pluie ont été conséquents sur tout le territoire et particulièrement dans l’Est et le Nord de la France. En effet, jamais Météo France n’avait relevé de tels niveaux de précipitations sur ces deux mois d’hiver décembre – janvier depuis 1959, date à laquelle la modélisation de la pluviométrie a commencé. En effet ce n’est pas moins de 282 mm d’eau qui nous sont tombés dessus ces 2 derniers mois. En comparaison, c’était 150 mm en décembre 1999 – janvier 2000. C’est deux fois la valeur normale en Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône Alpes, cette année, certaines régions ont déjà battu leur propre record de deux fois la valeur normale de niveau de pluviométrie.  L’Ile-de-France compte parmi les régions très pluvieuses en ce mois de janvier, mais n’a pas (encore) battu son record. Quant au mois de décembre 2017, la région a connu une pluviosité moyenne excédentaire de 50 % par rapport à la normale.

 carte France méteo

Crédits : infoclimat.fr

Les crues, conséquences de cette pluviométrie extrême

Ces chutes de pluie régulières pendant deux mois entrainent des crues prévisibles mais néanmoins importantes avec des inondations localisées. Les autorités déplorent des dégâts matériels et des déplacements d’habitants sinistrés par ce phénomène. En effet, plusieurs foyers ont été inondés : au total, 1 500 personnes ont dû quitter leur logement en Ile de France et 1 500 sont privés d’électricité. Enfin, les transpots sont fortement impactés par ces inondations : le RER C sera fermé jusqu’au 5 février.

Dans la nuit de dimanche à lundi, la hauteur maximale a été atteinte. Avec des zones à 6 m au-dessus du niveau normal, en région parisienne la Seine a atteint son point haut à 5,85 m. Ce lundi, c’était 12 départements qui sont placés en alerte orange : la Saône-et-Loire, l’Aube, la Marne, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne Paris, Les Hauts-de-Seine, les Yvelines, la Val-d’Oise, l’Eure et la Seine-Maritime.

 

vigilance crue

Vigicrues, le service spécialisé de Météo France prévoit une stabilisation de la montée des eaux et une lente décrue. Pour le moment, Météo France prévoit de nouvelles chutes de pluie et de neige ce mercredi dans les zones en crue qui devraient au pire ralentir cette décrue, sauf sur les boucles de la Seine dont la hausse se poursuivra en raison de l’apport de l’Oise.  Jeudi s’annonce avec quelques averses éparses mais la fiabilité des prévisions est trop incertaine. Selon Vigicrues, il faudra attendre au moins une semaine pour atteindre des niveaux classiques pour la saison. En attendant, Vigicrues s'attend à des débordements entre Caudebec (Seine-Maritime) et Rouen. Les risques d'inondations ne sont pas non plus terminés en amont de Paris. Les nouvelles pluies attendues risquent en particulier de faire remonter la Marne, toujours élevée.

 

Les gouvernements et les secours mobilisés

Le gouvernement et le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a assuré que « la situation était sous contrôle » mais que les services d'assistance et de secours restaient en vigilance avec les prochains épisodes pluvieux. Ces phénomènes météorologiques sont de plus en plus fréquents ces 15 dernières années. Le Ministre précise les limites de ce que la technologie humaine peut faire face à des de tels phénomènes assez inédits par leur ampleur.  Les quatre lacs réservoirs situés sur la Marne, la Seine, l’Aube et l’Yonne sont pleins. Ce lundi midi, ceux de l’Aube et de la Seine étaient remplis à plus de 100 % de leur capacité. L’ensemble des quatre réservoirs est rempli en moyenne à 98 %, soit un point de plus que dimanche. Celui de l’Aube a été fermé car il ne peut plus rien absorber ; son utilité est donc devenue nulle.

Ces épisodes répétés de chute de pluie semblent être directement liés aux dépressions météorologiques. Les spécialistes observent des hivers de plus en plus doux et pluvieux et l’impression d’humidité et de grisaille semble constante. En effet, les phénomènes dépressionnaires avec l’augmentation des températures moyennes entrainent des periodes pluvieuses plus longues, ce qui engendre des crues dans de nombreuses zones inondables.

Il est difficile de combattre directement ces phénomènes météorologiques extrêmes et le changement climatique. Commençons par nous informer et écouter les météorologues. Il s’agit d’une lutte à long terme, nous n'avons pas d'autres choix que de modifier nos habitudes et nos façons de consommer. Suivez les conseils au quotidien de Julien Vidal "pour changer le monde" !

Une nouvelle initiative vient de voir le jour pour fédérer les initiatives qui luttent contre le changement climatique : Solidarité Climatique 

Et pour vous informer en temps réel sur le niveau des crues, vous pouvez utilisez Floodmap 

 

FRANCE METEO

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close