Les sans-abri souffrent du froid : comment pouvez-vous les aider ?

Par Samu Social de Paris, le 12 janvier 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Neige, tempête glaciale... Une vague de froid va s'abattre sur la France ces prochains jours. Les sans-abri seront les premiers à en souffrir. Au moins trois d'entre eux sont morts de froid depuis dix jours, à Annecy, La Rochelle et Villetaneuse. Vous souhaitez les aider ? Voici quelques actions simples pour agir à votre échelle. 

Des gestes d'attention

C'est primordial. Outre le froid, la solitude et l'indifférence sont les plus grandes sources de souffrance pour les sans-abri. Même de simples paroles, une poignée de main, un sourire, un peu de temps partagé peuvent soulager. De plus, en discutant, vous saurez au mieux ce dont a besoin la personne.

Les numéros à connaître

Si une personne dans la rue souffre du froid et n'a pas la force d'agir, n'hésitez pas à composer ces numéros.

- Le 115 : grâce à votre signalement, des bénévoles du Samu social pourront passer la voir lors d’une prochaine maraude.

- 01 55 26 53 00 : comme le Samu social, la brigade d’assistance aux personnes sans-abris (Bapsa) va à la rencontre des personnes dans la rue, uniquement à Paris.

15 ou 18 : en cas d’urgence vitale, le Samu ou les pompiers interviendront immédiatement.

- 112 : pour les urgences générales partout en Europe depuis un portable.

Diriger vers une structure d'accueil 

Que ce soit pour passer la nuit ou se mettre au chaud dans la journée, les villes et associations ouvrent des lieux aux sans-abri. Mais ces derniers ne les connaissent pas forcément. Vous pouvez les aiguiller. 

- Appelez le 115 : Le Samu social est en mesure d'orienter vers les centres d’hébergement d’urgence où il reste de la place. Attention : ce service fonctionne au jour le jour, il n’est pas possible de faire de réservation, et il vaut mieux appeler le plus tôt possible pour avoir une chance d’obtenir une solution pour la nuit !

- Renseignez-vous auprès des services sociaux de votre ville, ou regardez sur le site de la mairie : vous trouverez les adresses et numéros des centres d'hébergements d'urgence et autres lieux d'accueil. Si vous êtes à Paris par exemple, vous trouverez tous ces renseignements via ce lien : http://www.paris.fr/services-et-infos-pratiques/social-et-solidarites/personnes-en-situation-de-precarite/lieux-d-accueil-128

- Orienter vers les associations : À Paris, par exemple, les associations Aurore, Croix-Rouge, Camres, Secours Populaire, Mie de Pain accueillent les sans-abri dans la journée. Ils pourront y prendre un café, un repas, une douche, trouver un vestiaire, une écoute, une aide pour la réinsertion... 

Télécharger une appli humanitaire 

- Homeless Plus : cette application vous permet de géolocaliser le sans-abri - avec son accord - et d'identifier ses besoins : argent, vêtements, boisson chaude ou une discussion.

- Entourage : Si vous êtes Parisiens, l'appli vous permet, une fois le contact humain établi avec un sans-abri, de lui venir en aide. Et ce, en cherchant autour de vous la personne qui peut offrir un vêtement, une boisson, accompagner  à l'hôpital, etc...

- Merci pour l'invit' : vous disposez d'un lit pour une nuit, ou un peu plus ? L'appli vous met en relation avec un sans-abri à la recherche d’un toit.

Financer un kit de survie 

Cette année encore, le GSCF se mobilise pour aider les sans-abri à mieux supporter l'hiver. L'association va leur distribuer des kits de survie, un sac contenant diverses objets, comme un sac de couchage, une gourde, des gants, un nécessaire d’hygiène ou encore une veste de pluie. 

Le GSCF espère donner 200 kits. Le nombre dépendra de vos dons. Vous pouvez alimenter la cagnotte sur la plateforme Ulule : https://fr.ulule.com/25-kits/

Participer aux maraudes

Qu'est-ce qu'une maraude ? Il s'agit, le soir ou la nuit, de sillonner les rues à la rencontre des personnes sans-abri, pour leur apporter des biens matériels, comme des couvertures, de la nourriture et de l’eau, les faire bénéficier de soins médicaux, ou tout simplement d’un peu de compagnie.

Quelles associations ? Pour participer, vous pouvez contacter, entre autres, le Samu social, la Croix-Rouge, Emmaüs, SSVP, Autre Monde, les Restos du Coeur... Le site Tousbenevoles.org recensent les associations ayant besoin de bénévoles pour cette mission.

Donner des produits utiles

Le mieux est bien sûr de demander à la personne ce dont elle manque. Mais vous pouvez toujours lui proposer des biens suceptibles de l'aider à affronter l'hiver. 

- Les vêtements d’hiver ou de pluie ; sac de couchage.
- Les petits articles d’hygiène : savon, dentifrice, crème pour les mains...
- Les articles de premiers secours : pansements, désinfectants et antalgiques.
- Les tickets de métro. Ils permettent aux sans-abri de se mettre au chaud quelques heures. 
- Eau, boisson chaude, soupe et aliments directement consommables (conserves, sandwichs...).

Photo : GSCF

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Samu Social de Paris !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points
Close