Les femmes dans les médias aujourd'hui ?

Par l'équipe Oneheart, le 06 mars 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Par Sahba, qui est en mode avion

 

Une première en France, l’association “Pour les femmes dans les médias” (PFDM) fondée en 2012 à l’initiative de Françoise Laborde et de Laura Lemens lutte pour la visibilité des femmes et pour l’égalité de leur présence dans le monde des médias, la parité médiatique. Sans parler de leur écart de salaire et leurs difficultés à décrocher un emploi stable dans ce milieu :

  • D’après lemonde.fr : seulement 12.5% des femmes signent leurs articles. Leurs idées ne sont donc pas valorisées. Sans oublier que les articles signés par les femmes font moins souvent les unes que ceux des hommes.

 

  • Selon CSA : Un chiffre qui démontre cette différence entre les hommes et les femmes c’est que ces dernières n’ont que 30% de temps parole à la télévision et concernant les prises de paroles, les femmes ne représentent que 33% !

 

  • Selon le Ministère de la Culture et de la Communication : seulement 8% des dirigeants des 100 plus grosses entreprises culturelles en France sont des femmes. De même, les femmes occupent 31% des sièges des comités de direction des établissements culturels publics. 

 

Comme l’an dernier, PFDM, a remis des trophées aux trois lauréats dans les catégories suivantes : information, fiction et inspiration. Cette soirée a pour but de libérer la parole et de faire connaître la réalité vécue par les femmes dans ce milieu. L’association met également en avant d’autres associations engagées dans la lutte pour la reconnaissance féminine. Cette année, “Les ateliers du féminisme populaire” et “MédiaClub’Elles” sont à l’honneur.

La soirée a eu lieu à l'Hotel de Ville de Paris en présence de la Secrétaire d’Etat chargée d’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. Cette nouvelle édition des remises de trophées a salué l’engagement de trois femmes d’exception dans les trois catégories :

  • Le Prix Inspiration a été décerné à Frédérique Bedos, journaliste et fondatrice de l’ONG “Le Projet Imagine”.
  • Le Prix Fiction a été décerné à son tour à Magaly Richard-Serrano, une réalisatrice engagée dans la lutte féminine.
  • Et finalement, le Prix Information a été décerné à Manon Loiseau pour son film “Le cri étouffé” qui traite le sujet de la condition des femmes en Syrie.

De plus en plus de femmes et d’hommes s’engagent afin de faire bouger les lignes. Soutenez la parité médiatique, il y a encore du boulot !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close