Le sexe après 60 ans : encore mieux qu’on ne l’avait imaginé !

Par l'équipe Oneheart, le 24 juin 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A partir de 60 ans, les baisses de désir peuvent apparaître. En effet, chez la femme, la ménopause peut parfois entraîner des sécheresses vaginales et des douleurs au cours de l’acte. Les hommes peuvent quant à eux, avoir des troubles de l’érection. Ce sont souvent des blocages psychologiques qui en sont la cause, le couple peut se trouver moins en forme, moins désirable et de facto la libido peut baisser. 

L’américaine Joan Price a décidé de s’intéresser à cette problématique du sexe chez les séniors et de donner des conseils basés sur sa propre expérience. Nous lui avons posé quelques questions auxquelles elle a accepté de répondre avec enthousiasme !

 

Qu’est-ce qui vous a décidé à écrire votre premier livre?

J’ai écrit mon premier livre sur le sexe des séniors "Better Than I Ever Expected: Straight Talk about Sex After Sixty" (Encore mieux que je ne l’avais imaginé : le sexe après 60 ans) à 61 ans pour célébrer les joies de la sexualité des plus âgés. Après des années de célibat, je vivais une magnifique histoire d’amour et une très belle expérience sexuelle avec un homme de 7 ans de plus que moi. Je ne pensais pas que le sexe pouvait être si bon à nos âges respectifs !

 

Votre mari vous a demandé de poursuivre votre travail après sa mort ? Pourquoi était-ce si important pour lui ?

Il a vu à quel point il était important pour les gens de notre âge d’être reconnus comme des êtres sexuels et d’obtenir des réponses à leurs questions sur le sexe. Il s’est rendu compte, comme moi, que notre société devait apprendre à parler à voix haute du sexe et du vieillissement.

 

Pourquoi est-il recommandé d’avoir une sexualité quand on est sénior?

Pourquoi devrions-nous y renoncer? C’est bon pour nous et c’est agréable. Je ne vois aucune raison qui devrait nous y empêcher.

 

Pourquoi le sexe des séniors est-il tabou?

Notre société et les médias promeuvent l’idée erronée que seuls les jeunes corps sont désirables et que seuls les jeunes « peuvent » avoir de bons rapports sexuels. C’est si faux !

 

Quelles sont vos principales recommandations lorsqu’on vieillit pour continuer à avoir une vie sexuelle épanouie ?

J’ai plusieurs suggestions :

1- Continuez à valoriser votre capacité à profiter du sexe quelque soit votre âge.

2- Intéressez vous à la manière dont votre corps change à mesure que vous vieillissez et comment vous pouvez surmonter les challenges liés au vieillissement.

3- Posez-vous la question, très personnellement, de ce qu’est une bonne relation sexuelle pour vous. Pensez à toutes les façons merveilleuses qui existent pour vous stimuler l’un l’autre et éveiller vos sens. Réfléchissez aux alternatives à la pénétration.

4- Pensez à avoir un vibro-masseur à portée de main en cas d’excitation lente ou d’orgasme difficile.

 

 

Les livres de Joan Price ne sont pas traduits en français mais si vous parlez un peu anglais vous pouvez soit regarder ses « webinars » (mini-conférences en ligne), ou consulter son site pour lire son blog et ses nombreux tips.

Une récente étude britannique vient de montrer qu'un tiers des plus de 70 ans font toujours l'amour au moins 2 fois par mois. Pas d'étude récente en France à ce sujet mais espérons que les conseils de Joan Price soient suivis par notre troisième âge français ! Peut être que cela contribuerait à ameliorer leur bien-être et leur santé.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close