Le port de Rotterdam accueille une ferme flottante quasi autonome

Par l'équipe Oneheart, le 05 septembre 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

C’est la toute première au monde : les Pays-Bas accueillent une ferme maritime implantée dans le port de Rotterdam, permettant ainsi aux citadins de venir faire leurs courses directement à la ferme proche de chez eux.


Pourquoi une ferme flottante ?

 

rotterdam


Après l’énorme ouragan Sandy qui a touché le continent américain en 2012, Peter van Wingerden, alors à New York, constate qu’il est difficile de s’approvisionner en produits frais alors que les transports sont coupés. Il déclare au micro de la BBC : “En voyant les dégâts causés par l’ouragan Sandy, j’étais frappé par l’urgence de produire de la nourriture aussi proche que possible des consommateurs”.


De plus, on estime que d’ici 2050, la population mondiale atteindra les 9,8 milliards dont 70% de citadins. Il faudra donc pouvoir subvenir aux besoins d’une population grandissante en imaginant de nouveaux systèmes de production plus durables.


Pour répondre à ces multiples enjeux planétaires, la compagnie néerlandaise Beladon met en place une ferme flottante, baptisée “Floating Farm”, installée dans le port de Rotterdam.


Une ferme quasi autonome


Produire de façon plus durable : telle est toute l’ambition de la ferme flottante. Au coeur de cet écosystème se trouvent une quarantaine de vaches, précisément des Montbéliardes. Ces dernières sont élevées sur la ferme et traites par des robots, une méthode douce qui ne les brusque pas. Grâce à cette nouvelle méthode, 800 litres de lait pourraient être produits par jour et utilisés pour la fabrication de produits laitiers frais (lait, fromage, yaourts, et crème). Les vaches pourront régulièrement se promener dans un pâturage à proximité de la ferme, en plus de l'espace qui leur sera dédié sur la plateforme et des soins qu'elles recevront. 

Pour cela, les vaches sont nourries aux déchets alimentaires. La ferme récupère des céréales auprès des brasseries, des restes de restaurants et des produits dérivés des moulins à blés. Pour l’herbe que broutent les vaches, elle fait appel à l’entreprise locale green GroenCollect. Le foin provient quant à lui du Nord de Rotterdam. C'est ainsi que la ferme s'inscrit dans une démarche locale et favorise le circuit-court.


Construite sur plusieurs étages, la ferme flottante de Rotterdam est quasi autonome, l’énergie étant principalement à l’hydrogène, produite par les panneaux photovoltaïques recouvrant le toit de la ferme. L’urine et le fumier des vaches sont également récupérés : le fumier servant à générer de l’énergie. Ainsi, la ferme fonctionne sur un mode de production circulaire qui requiert peu de ressources, dépourvu de pesticides et non polluant.

 

ferme autonome

 

Un lieu pédagogique

Les citadins pourront non seulement venir faire leurs courses, mais ils pourront surtout découvrir la ferme et l'environnement dans lequel sont produits les aliments. Elle organise également des visites à destination d'étudiants et du grand public afin de présenter le nouveau mode de production mis en place.


Selon Peter van Wingerden, “la clé à un monde meilleur, plus propre et plus sûr, c’est une production alimentaire suffisante.”

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à mettre du beurre bio dans les épinards

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close