Le "Lab 10%" : une coalition entrepreneuriale autour de la transition écologique et sociale

Par l'équipe Oneheart, le 31 mai 2019
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Mardi 28 mai, le ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, François de Rugy ainsi que le haut-commissaire à l’ESS (Economie Sociale et Solidaire), Christophe Itier lançaient l’initiative « Lab 10% ». L’objectif : rassembler un grand nombre d’entreprises engagées afin « d'accélérer la transformation écologique et sociale ».

« 10% pour tout changer », tel est le slogan affiché par cette initiative gouvernementale. Ce nouveau projet prévoit de réunir pas moins de 10% (ou plus) des entreprises souhaitant œuvrer pour un engagement pérenne en faveur de l’environnement. « Une nouvelle révolution entrepreneuriale » qui entend entraîner d’autres entreprises dans son sillage estime Christophe Itier.

Cinq grands axes de travail

Qu’il s’agisse de PME (Petite et moyenne entreprise), de TPE (Très petite entreprise) ou encore de grands groupes internationaux, le but est de passer d’un mouvement de pionniers à une mobilisation générale. C’est l’objet du premier axe de travail qui entend amener plus d’entreprises à formuler des engagements écologiques et sociaux. Quatre autres axes s’intéresseront respectivement au financement de l’économie à impact (philanthropie), à la mesure des effets des engagements pris par les entreprises, à l’inscription de la figure de « l’activiste » dans la stratégie de l’entreprise et enfin aux engagements pris à l’échelle des territoires.

Un programme chargé qui commencera dès juillet. Cinq groupes de travail constitueront un plan d’action qui sera présenté par Christophe Itier en septembre.

Un projet qui attire des acteurs de tous horizons

Cette nouvelle initiative s’inscrit dans la continuité de la loi Pacte qui a fait la part belle à la RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise). On retrouve ainsi dans le Code Civil l’obligation pour les entreprises d’intégrer les enjeux environnementaux et sociaux dans la gestion de leurs activités ou de créer la possibilité de devenir des entreprises à mission.

L’opération « 10% pour tout changer » n’a donc pas attiré que des acteurs de l’ESS (La Croix Rouge, Péénix). Plusieurs grandes entreprises comme Engie, Bonduelle, le Crédit Agricole ou encore Renault sont de la partie. On retrouve également le MEDEF ainsi que le mouvement des ETI (Entreprise de taille intermédiaires). Espérons que ces engagements ne se transforment pas en promesses oubliées.

 

 

Crédit photo : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close