Le grand chef Massimo Bottura se mobilise contre le gaspillage alimentaire durant les JO de Rio

Par Food for Soul, le 11 juillet 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

A l’occasion des Jeux olympiques de Rio de Janeiro se déroulant du 5 au 21 août 2016, le grand chef cuisinier Massimo Bottura et son ONG Food for Soul récupéreront les produits alimentaires non consommés par les sportifs du village olympique. Une fois cuisinés, les repas seront distribués aux populations pauvres des favelas.

Du 5 au 21 août 2016, Rio de Janeiro accueillera la 28e édition des Jeux olympiques. Une grande fête qui ravira tous les inconditionnels de spectacles sportifs. A cette occasion, 10 500 athlètes provenant de 206 pays différents logeront au village olympique. Pour nourrir ces sportifs et leur staff, des dizaines de cuisiniers s’activeront durant toute la durée de l’événement. Malheureusement, cette activité entraînera beaucoup de gaspillage alimentaire.

Alors que 795 millions de personnes dans le monde sont en situation de sous nutrition, l’ONG Food for Soul se mobilise pour réutiliser le surplus de nourriture du village olympique.

Milan comme point de départ

En 2015, à l’occasion de l’Exposition universelle de Milan dont le thème était : nourrir la planète, le grand chef cuisinier Massimo Bottura a décidé de lutter contre le gâchis alimentaire. « Je me suis dit, OK alors commençons en disant stop au gâchis. Comme ma grand-mère, qui prenait le pain rassis et nous le servait en le trempant dans du lait et du sucre. Avez-vous idée du goût délicieux de ce truc ? Chaque année 1,3 millions de tonnes de nourriture comestible sont mises au pilon ! Si on la récupérait, on n’aurait plus rien à craindre, j’ai pas raison ? », confiait-il dans une interview accordée à la revue Io Donna.

Accompagné d’autres chefs du monde entier, Massimo s’est alors retroussé les manches pour récupérer, pendant toute la durée de l’exposition, les denrées alimentaires non consommées. Tous les jours, il a pu distribuer de nombreux repas aux personnes démunies.

La gastronomie s’invite dans les favelas

Au mois d’août 2016, il remet le couvert. « David Hertz, le président de l’association brésilienne de gastronomie, qui était venu à Milan pour voir comment fonctionne le réfectoire, m’a demandé si j’étais disponible pour faire la même chose dans les favelas pendant les Jeux olympiques de Rio. Il ne me l’a pas répété deux fois. Avec ma femme Lara, on a alors décidé de fonder une ONG que nous avons appelée Food for Soul. On utilise mon image, non pas pour gagner de l’argent, mais pour récolter des fonds. Attention, ce n’est pas un projet de bienfaisance. C’est un projet culturel dans lequel nous avons mis ensemble l’éthique et l’esthétique », précise Massimo Bottura.

L’opération s’annonce comme un succès, plusieurs chefs renommés comme Alain Ducasse ont d’ores et déjà répondu à l’appel de leur confrère. Pour rappel, grâce au travail acharné d’Arash Derambarsh,  la France est désormais en pointe dans le domaine de la lutte contre le gaspillage alimentaire (plus d’informations en lien).

Alors que les humains produisent chaque jour de quoi nourrir 12 milliards d’individus et que dans le même temps de nombreuses populations souffrent de la faim, continuons notre mobilisation contre le gaspillage alimentaire !

Crédits photo : Emanuele Colombo

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Food for Soul !

Je découvre toutes
ses actualités

Close