Le cimentier Lafarge visé par une enquête pour avoir rejeté des déchets dans la Seine

Par l'équipe Oneheart, le 03 septembre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Mardi 1er septembre, le groupe Lafarge, spécialisé dans les matériaux de construction, a été aperçu en train de déverser les eaux usées d’un de ses camions dans la Seine à côté d’une de ses usines. Le parquet de Paris a ouvert une enquête à l’encontre du cimentier français pour « suspicion de pollution de la Seine par une entreprise de travaux publics ». 


« Un scandale écologique » 


Sur les images tournées par Europe 1 dans le 12ème arrondissement de Paris, on y voit un camion à béton Lafarge en train de vider sa cuve dans une autre cuve sur le quai, mais celle-ci est percée et laisse s’écouler une eau blanchâtre dans la Seine. Cette eau contiendrait du ciment, des liquides de traitement et des microfibres de plastique, des matériaux qui étoufferaient les poissons et pollueraient la flore fluviale selon l’Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique. 

 

 

L’Office français de la biodiversité (OFP) a déposé une plainte le 27 août dernier après avoir constaté une suspicion de pollution de la Seine par une entreprise de travaux publics. Le parquet de Paris a alors annoncé qu’une enquête était ouverte depuis. La maire de Paris, Anne Hidalgo, s’est exprimée sur Twitter, en partageant les informations d’Europe 1 : « C’est un véritable scandale écologique, alors que nous travaillons avec nos partenaires depuis de nombreuses années pour améliorer la qualité du fleuve. » La nouvelle ministre de l’Ecologie, Barbara Pompili, lui a emboîté le pas, et a expliqué que des inspecteurs de son ministère allaient se rendre sur place et que « les responsables seront poursuivis ».


Une pollution qui pourrait durer depuis des années


Contacté, Lafarge a assuré qu’il s’agissait « d’un incident tout à fait exceptionnel et indépendant de sa volonté ». Le groupe affirme avoir été « victime d’une détérioration manifestement délibérée d’une plaque d’étanchéité qui a entraîné un écoulement temporaire d’eau recyclée dans la Seine. » Pourtant, selon Jacques Lemoine, agent de développement de la Fédération interdépartementale pour la pêche et la protection du milieu aquatique, la pollution pourrait avoir commencé il y a plusieurs années. En effet, les images montrent une couche de ciment séché et dense, visible sur les quais. De plus, les premiers signalements de pêcheurs remontent à plusieurs années. L'entreprise de travaux publics a pourtant bel et bien l’obligation de traiter ses déchets.


Une accusation supplémentaire pour Lafarge 


Ce n’est pas la première fois que Lafarge est visé par une grave accusation. En 2014, le groupe français était soupçonné d’avoir financé des groupes terroristes en Syrie dont Daesh, dans le but de maintenir l’activité d’une de ses usines située entre Racca et Alep. Après 2 ans d’enquête, les magistrats avaient décidé d’une mise en examen du cimentier pour  "financement d'une entreprise terroriste" et "mise en danger délibérée de la vie de salariés". 


Le géant du BTP Vinci a lui aussi déjà été reconnu coupable d’avoir déversé de l’eau grise chargée de sable et de ciment dans la Seine en avril 2019. Il avait alors écopé d’une amende de 90 000 €.

 

 

Par Chloé Sappia

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close