Le carillon de la solidarité

Par Le Carillon, le 13 mai 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Dans le 11e arrondissement, des commerçants, appartenant au réseau Le Carillon, proposent gratuitement des services aux plus démunis.

Un carillon est un instrument de musique composé de cloches, accordées à des fréquences différentes et émettant chacune leur son propre. Un carillon représente donc à la fois la différence et l’harmonie.

Créé en novembre 2015, Le Carillon est un réseau se basant sur le même principe que l’instrument : utiliser des individualités, des parcours et des comportements différents pour créer une harmonie sociale.

Des pictos engagés

Dans le 11e arrondissement de Paris, de nombreux commerces arborent sur leurs vitrines d’étranges stickers bleu ciel. Certains représentent un téléphone, d’autres des toilettes ou encore un four micro-ondes. Ces pictogrammes indiquent l’adhésion du commerçant au Carillon et les services qu’il propose de rendre gratuitement aux personnes sans-abri.

Fondée par Louis-Xavier Leca, le réseau fédère aujourd’hui 54 commerçants solidaires qui s’engagent à rendre des services simples qui ne coûtent presque rien. Ils offrent notamment la possibilité de boire un verre d’eau ou une boisson chaude, d’utiliser les toilettes, de recharger un téléphone portable ou d’utiliser une trousse à pharmacie. Charly, poissonnier et figure emblématique de la rue Oberkampf, a rejoint le réseau dès son lancement. « Je crois dans le partage », explique-t-il.

Tout le monde avec le Carillon

Le Carillon n’a pas pour objectif de se substituer aux associations déjà existantes. L’association collabore avec l’antenne de quartier de la Croix-Rouge qui profite de ses maraudes pour sensibiliser les sans-abri à l’initiative. « Ce projet est collaboratif, citoyen et complète l’action sociale, indique le fondateur du réseau. La majorité des SDF se sent exclue. L’idée est donc de travailler sur l’acceptation ».

Les habitants du quartier, quant à eux, peuvent également rejoindre le réseau. Ils donnent ainsi du sens à leur consommation en ayant accès à de nouvelles formes de dons (bons pour boissons, plats, coupes de cheveux etc.). L’objectif du Carillon est d’aider les citoyens, particuliers ou commerçants, à enclencher une nouvelle dynamique sociale.

A l’avenir, Louis-Xavier Leca ambitionne d’exporter son projet au-delà des frontières du 11e arrondissement. « Beaucoup de villes se montrent intéressées par le projet, explique-t-il. A nous de montrer que ça marche ! ».

Rejoignez le réseau !

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Le Carillon !

Je découvre toutes
ses actualités

Close