La start-up « Les Alchimistes » fabrique du compost grâce à des couches pour bébés

Par l'équipe Oneheart, le 01 octobre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Transformer des couches de bébés en compost cela pourrait-être possible grâce à la start-up Les Alchimistes et leur projet innovant "Couches Fertiles". 

Une initiative soutenue par la ville de Paris

Depuis octobre 2019, l’entreprise engagée Les Alchimistes se démène pour parvenir à mettre en place « Couches Fertiles ». Le concept est simple : rendre fertiles et donc compostables des couches pour bébés. Après une première phase de tests, l'équipe des Alchimistes a pu récupérer près de 28 000 couches auprès du personnel de cinq crèches parisiennes ce qui correspond à « 4 tonnes de couches détournées de l'incinération », a expliqué Maïwenn Mollet, la responsable du projet chez Les Alchimistes, au micro de 20 minutes. Satisfaits, la direction de la petite enfance de la ville de Paris ainsi que l'Agence de l'environnement et de la maîtrise d'énergie (ADEME) ont tenu à soutenir ce projet étonnant mais écologique. 

Nouvelle vie pour les couches usagées récoltées

Après avoir amassé ces protections jetables pour bébés, Les Alchimistes envoient leurs trouvailles dans un entrepôt de Seine-Saint-Denis (93). Une fois que les 25% de plastiques sont retirés des couches, 75% de la matière organique est broyée et mélangée à des déchets alimentaires et du broyat de bois. S'ils sont très contents du compost récolté une fois tout ce processus fini, Les Alchimistes ont affirmé que la qualité pouvait être améliorée.

Avec 3,5 milliards de couches jetées chaque année en France, la start-up parisienne veut aller plus loin et va lancer dès novembre une nouvelle idée. Il s'agirait cette fois, de réaliser la même expérience mais avec des couches 100 % biodégradables.  L'objectif est, à terme, de récolter 100 000 couches par an mais aussi de « créer une nouvelle filière d'économie circulaire qui part d'un déchet pour finir avec un produit ». En attendant, Les Alchimistes réflechissent à "l'après" : « Nous avons de nombreuses idées à expérimenter. On peut par exemple imaginer des bornes où chacun déposerait ses couches usagées, ou la récupération à domicile », a annoncé Maïwenn Mollet à 20 minutes. Si pour le moment, l'entreprise se concentre sur une commercialisation en crèche, elle espère un jour ouvrir cette vente aux particuliers.

 

 

 

 

Par   Léa Bourgoin

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à bannir toutes les misères du monde

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close