Journée mondiale de la maladie de Parkinson: les acteurs se mobilisent

Par France Parkinson, le 08 avril 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Samedi 9 avril, c’est la journée mondiale de la maladie de Parkinson. Les acteurs qui travaillent au quotidien avec les malades et leurs proches saisissent l’occasion de sensibiliser le grand public à leurs actions.

En France, près de 150 000 personnes sont atteintes par la maladie de Parkinson, une maladie dégénérative qui résulte de la mort lente et progressive de neurones du cerveau.

Une conférence à la Cité des Sciences

France Parkinson organise samedi 9 avril dès 14h une conférence « Vivre avec la maladie de Parkinson » à la Cité des Sciences et de l’Industrie, à Paris. Trois grandes thématiques seront abordées : « mieux connaître la maladie pour mieux vivre : un enjeu pour les malades et leurs proches », « activité physique : conjuguer plaisir et efficacité » et « la recherche : quelles avancées pour quelles perspectives ».

D’autres événements ont lieu partout en France pour permettre aux professionnels et aux malades d’échanger.

Des référents Parkinson formés au sein du réseau Adhap Services

L’Institut Adhap informe quant à lui le public sur l’existence de référents Parkinson. Depuis 2010, il a en effet mis en place des formations sur la maladie. Les centres Adhap Services proposent ainsi un accompagnement professionnel et personnalisé aux malades et à leurs proches.

Le parcours de formation se décline en deux étapes : un Référent Parkinson désigné au sein du centre est d’abord formé par des experts reconnus dans leur domaine, puis il forme à son tour les intervenant(e)s à domicile.

L’objectif de cette formation, dont le contenu est adapté à l’activité de maintien à domicile, est d’améliorer la prise en charge au quotidien des bénéficiaires atteints par la maladie de Parkinson, et ce à partir d’une approche concrète de cette pathologie neurodégénérative.  

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir France Parkinson !

Je découvre toutes
ses actualités

Close