Il photographie des espèces menacées en Afrique et s'engage pour les préserver

Par l'équipe Oneheart, le 30 août 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Par Sahba,

 

Sur près de 88 000 espèces, près de 25 000 sont menacées d’extinction.

La Directrice générale de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), Inger Andersen, explique son inquiétude : “Même des espèces que nous croyions abondantes et non menacées, comme certaines antilopes en Afrique ou les frênes aux États-Unis, sont maintenant confrontées à une menace imminente d’extinction.”

 

Il aimerait que les gens voyagent en regardant ses photos


Un jeune photographe français de 24 ans, Mathieu Courdesses, s’est justement lancé dans une quête humaine : celle de sensibiliser les hommes au destin des animaux  d’Afrique australe qui sont menacés. A travers ses photographies, il invite chacun d'entre nous à entreprendre des actions urgentes pour préserver les espèces menacées.

Sa passion pour la photographie et l’Afrique australe débute dès son jeune âge. Il se rend plusieurs fois en Afrique et commence par prendre des clichés d’animaux dans leur milieu naturel. A la différence des autres photographes, il vend ses photos et reverse la moitié des profits à l’association One Voice, une association qui oeuvre pour la protection des animaux.

Dans une interview, il explique sa motivation : “J’aimerais que les gens qui viennent à mes expositions puissent voyager en regardant mes photos, je souhaite montrer ce que j’ai réellement vu, faire découvrir beauté et les lumières que nous offre l’Afrique australe.


À travers son travail, Mathieu Courdesses espère que des actions concrètes soient entreprises car sans une intervention rapide, certaines espèces pourraient bien disparaître dans les prochaines années.

Il est temps d'agir !

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à reconstruire après la tempête

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close