Il crée des coussins géants uniquement à partir de déchets

Par l'équipe Oneheart, le 29 août 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Que diriez-vous de vous prélasser dans d’immenses coussins ? Nous avons rencontré Louis Lefevre, le fondateur de La Tête dans les Nuages, d’immenses coussins conçus uniquement à partir de matières recyclées dans lesquels vous pourrez vous vautrer à votre guise que ce soit à la maison ou dans votre jardin.


La genèse du projet La Tête dans les Nuages


En 2016, alors qu’il effectue son stage de fin d’étude chez Phenix, start-up qui aide les entreprises à réduire le gaspillage en réveillant le potentiel de leurs déchets, Louis, se rend compte de la difficulté à recycler le polystyrène. Après de nombreuses réflexions, le jeune ingénieur en environnement décide de donner une seconde vie à cette matière omniprésente dans la grande distribution qui finit constamment à la décharge. En effet, seuls 30% des emballages en polystyrène sont aujourd’hui recyclés. Que faire donc ? C’est de là que naît l’idée de beanbags, autrement dit de coussins géants !


L’idée de pouvoir se prélasser dans d’immenses coussins séduit Louis qui crée La Tête dans les Nuages, en référence à la position allongée, la tête “dans les nuages”. En juillet 2017, il lance une campagne de crowdfunding sur Ulule qui rencontre un franc succès, financée à 180%. Parmi la répartition des gains de la collecte, une partie fut reversée à une association proposant des vols en montgolfière aux personnes à mobilité réduite.


Des coussins conçus à partir de matières recyclées


Après avoir récupéré les emballages de polystyrène auprès des grandes enseignes d’électroménagers, La Tête dans les Nuages les broie en région parisienne pour remplir les coussins, ce qui leur confère une mémoire de forme.


Pour la housse, La Tête dans les Nuages récupère des toiles de montgolfières. Alors que les montgolfières ne peuvent voler que 650 heures avant d’être détruites, La Tête dans les Nuages les récupère en fin de vie pour les recycler. C’est elles qui donnent une touche colorée et originale aux beanbags. Quant au dos du coussin, il est fabriqué à partir de bâches publicitaires récupérées sur des événements. Leur étanchéité et solidité permettent de protéger le beanbag. Elle recouvre une sous-housse en textile publicitaire qui protège les billes de polystyrène.


Ainsi, chacune des matières utilisées par La Tête dans les Nuages est revalorisée. “Nous recherchons activement une troisième vie au polystyrène” nous confie Louis.

 

 

Un projet à la fois écologique et solidaire


Dans un souci de valoriser les savoir-faire locaux, La Tête dans les Nuages fabrique ses beanbags exclusivement en France en se tournant vers des structures basées en Ile-de-France, notamment des structures associatives de l’industrie textile qui favorisent l’insertion professionnelle. Quant à La Tête dans les Nuages, ils sont basés depuis décembre 2017 sur l’île Saint Denis en Ile-de-France et travaillent dans un local de 150m2 dans lequel nous avons pu nous rendre.


Pour confectionner leurs coussins, la jeune start-up travaille activement avec 3 ateliers de réinsertion :

  • Mode Estime, située à 100 mètres des locaux de La Tête dans les Nuages, favorise l’insertion professionnelle par la couture et s’occupe d’assembler les beanbags.
  • L’Esat des Muguets, situé à la Courneuve, est chargé du nettoyage des montgolfières et de raviver leurs couleurs après de nombreuses années de vol.
  • Les connexions, association triant les déchets sur les événements festifs et sportifs, récupère les bâches publicitaires et les textiles sur des événements sportifs et culturels dans toute la France.

Le découpage des toiles ainsi que le remplissage de coussins ont quant à eux, lieu dans l'atelier de La Tête dans es Nuages. Nous avons eu la chance d'y assister.

 

1 - Découverte de l'immense toile de montgolfière

2- Premier découpage de la toile

3- Premier morceau coupé !

4- Découpage de la toile en fome triangulaire

Envie d’avoir la tête dans les nuages ?


En achetant un beanbag chez La Tête dans les nuages, vous contribuez non seulement à une démarche écologique mais également à l’insertion professionnelle. Si vous souhaitez acquérir votre Cumulus, Stratocumulus ou un Cumulonimbus, rendez-vous sur ltdln.com.


Pour entretenir votre beanbag, un simple coup d’éponge suffit et le tour est joué ! Sachez que vous pouvez aussi louer des beanbags à la journée.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à repousser les limites du corps et de l’esprit

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close