Huit pistes innovantes pour décrocher un job

Par ACTIV'ACTION, le 27 juin 2017

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le chômage est reparti à la hausse en mai. Selon les chiffres publiés lundi par Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité augmente de 0,6% en France métropolitaine pour atteindre 3 494 100​. A côté de cela, 200 000 emplois sont non pourvus chaque année en France, selon le ministère du Travail. Comment les trouver ? One Heart vous propose huit techniques innovantes.

1. Hashtaguez  

Le réseau social Twitter est une caverne d'Ali Baba pour celui qui cherche un job. D’après l’indice de recrutement social de Gozaik, plus de 15 nouvelles offres d’emploi y sont publiées chaque minute. Comment utilisez au mieux cet outil ? Consultez régulièrement les hashtags #emploi #offredemploi #recrutement #CDI. Essayez aussi les mots-clefs de votre secteur : #communication, #marketing, #graphiste… Si la personne qui a posté l’offre s’avère être le recruteur : foncez ! Répondez à l’offre en ligne, par mail ou contactez-la par DM (messagerie privée) pour entrer en contact. 

Ensuite, pour constituer votre réseau Twitter, l’idéal est de suivre les personnalités les plus influentes de votre secteur, mais aussi les entreprises et les cabinets de recrutement qui comptent. De cette manière, vous maximisez vos chances de voir apparaître dans votre flux toute offre d’emploi qui correspondrait à votre profil.

2. Employez Bob

Bob Emploi a beaucoup fait parlé de lui en 2016. Imaginé par le petit génie des algorithmes, Paul Duan, ce service veut "redonner le pouvoir" aux chômeurs en les accompagnant au quotidien.

Concrètement, vous fournissez des informations de base - âge, sexe, études éventuelles, compétences, mais aussi envies -, puis indiquez si vous souhaitez rester dans votre domaine ou en changer. A partir de ces données, l'application fait un rapide calcul et vous propose soit un diagnostic pour construire une stratégie "optimale" de recherche d'emploi ou bien une formation.

A la manière d’un coach, la plateforme vous propose ensuite de réaliser chaque jour cinq actions pour avancer dans vos recherches. Exemples : refaire votre CV, contacter des entreprises, vous mettre en relation avec des réseaux identifiés… En fonction de votre demande, Bob Emploi propose des métiers proches de ceux que vous aurez renseigné, ou alors des professions qui recrutent davantage.

3. Mettez vous au sport 

Meet x Sweat a eu la bonne idée d'associer réseautage et pratique du sport. Vous débutez par un cours collectif (yoga, boxe...) ; vous participez à des jeux en groupe (résolution d'énigme, business case...), écoutez un pitch d'une personne inspirante, puis vous vous présentez, avant d'échanger CV et cartes de visite, et pourquoi pas de décrocher des rendez-vous.

4. Téléchargez la nouvelle appli équitable

L’application de recherche d’emploi TafTaff vient de sortir sur le marché. Son but : vous permettre d’entrer en contact avec les recruteurs directement par mail ou par téléphone. Et surtout, "l’une des particularités de TafTaff est qu’il n’y a pas besoin de critères d’âge, de sexe ou de se nommer pour l’utiliser afin d’empêcher toute discrimination à l’embauche. Les candidats pourront ainsi se défendre auprès des recruteurs peu importe leur profil", explique Abdelmajid Hafni, président de TafTaff.

Enfin, l’appli n’est pas réservée qu’aux diplômés après le bac. Dès qu’un candidat a une qualification, et cela commence par le brevet des collèges, il peut déposer sa candidature. Celle-ci sera automatiquement envoyée aux entreprises ayant déposé une offre d’emploi dont les critères correspondent au profil du candidat.

5. Vous avez moins de 25 ans ? Adoptez Clicnjob

Avec ses contenus riches mais limpides, ses outils ludiques, son interface façon réseau social et son ton décontracté, la plate-forme gratuite, lancée par WeTechCare, ne lésine pas pour séduire les jeunes.

Sur Clicnjob , les moins de 25 ans à la recherche d'un emploi peuvent répondre à des quizz pour s'entraîner et gagner en confiance. Des vidéos leur permettent également de se mettre en situation face à un recruteur. Enfin, Clicnjob propose un module d'aide à la rédaction d'un CV. 

6. Faites confiance au Tinder de l'emploi 

Jobr , Kudoz , Mitch ... De plus en plus d'appli dédiées à la recherche d'emploi se lancent sur le modèle de la plus célèbre appli de rencontre amoureuse, Tinder. L'objectif : faciliter la rencontre entre candidat et recruteur. 

En premier lieu, ces appli sélectionnent pour vous les offres les plus susceptiples de correspondre à vos envies, à vos compétences, à votre situation géographique, etc. Ensuite, libre à vous de choisir de les aimer ou de les ignorer. Si employeurs et candidats manifestent leur intérêt, la discussion peut s'engager sur l'application. 

7. Foncez dans le secteur de l'économie sociale et solidaire 

Nous vous l'avions annoncé en mai dernier , les métiers de l'économie sociale et solidaire vont embaucher en masse ces prochaines années pour pallier les nombreux départs à la retraite : 700.000 départs d'ici 2025, et 112.000 dès 2017.

Vous souhaitez travaillez dans le domaine de l'action sociale, de l'enseignement, de la santé ? Rendez-vous sur Emploi-ess.fr , Ressources solidaires , Job for change , Jobs that MakeSense ,… 

8. Intégrez l'association Activ'Action

Transformer les périodes de chômage en expériences enrichissantes, c’est l’objectif de l'association Activ’Action . Implantée dans plusieurs grandes villes (Lille, Lyon, Paris, Strasbourg, Mulhouse...), elle est ouverte à tous les demandeurs d’emploi. Elle encourage les rencontres utiles et aide ses membres à retrouver énergie et estime de soi grâce à des ateliers gratuits qu'ils animent eux-mêmes.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir ACTIV'ACTION !

Je découvre toutes
ses actualités

Close