Honeyland : cette apicultrice consacre sa vie aux abeilles et à sa mère

Par l'équipe Oneheart, le 15 septembre 2020
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Honeyland suit Hatidze, une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle s’occupe des abeilles et de sa mère handicapée avec autant de dévotion et d’affection.

Dans un village macédonien abandonné, Hatidze, une femme d'un peu plus de cinquante ans, vit en harmonie avec les abeilles. Elle habite seule avec sa mère, aveugle, handicapée et alitée dans leur cabane délabrée. Dévouée, elle s’occupe d’elle avec beaucoup de pudeur et de tendresse. Hatidze aime sa mère et ses abeilles. Elle travaille en harmonie aves elles, prélève une partie de leur production, en prenant soin de toujours leur laisser la moitié. Quand elle manœuvre doucement le nid d'abeilles, sans filet ni gants, elle leur chante une chanson, comme pour les bercer. Parfois elle va à Skopje, la capitale, pour vendre son miel. Elle doit aussi vivre avec ses voisins temporaires, installés avec leur sept enfants dans une caravane et leur bétail autour. Entre eux, la relation évolue : d'abord, elle se lit d’amitié, puis partage ses bonnes pratiques en apiculture. Malheureusement, le père de famille préfère la priductivité maximale de ses ruches et n'en fait qu'à sa tête. Seul un des fils de la famille avec qui Hatidze entretient un rapport particulier, va l'écouter.  

Récipiendaire de nombreux prix dans les festivals internationaux, notamment Sundance, Tribeca et Locarno, le film  du duo macédonien Tamara Kotevska-Ljubomir Stefanov, était finaliste aux Oscars dans les catégories de meilleur documentaire et meilleur film international, nominations exceptionnelles pour un premier long métrage.

Honeyland montre avec beaucoup de finesse et de poésie comment la nature et l’homme sont intimement liés et combien ce lien est fragile.

One Heart vous fait gagner 3x2 places pour Honeyland, en salles depuis le 16 septembre. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de nous envoyer un petit mail à l'adresse suivante : contact@oneheart.fr en précisant dans l'objet « Jeu concours Honeyland ». Le tirage au sort aura lieu le 21 septembre 2020 à minuit.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close