Google Maps indique désormais les lieux accessibles en fauteuil roulant

Par l'équipe Oneheart, le 21 décembre 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Les personnes en fauteuil roulant pourront désormais consulter l'appli Google Maps pour connaître les lieux qui leurs sont accessibles. 

Actuellement, en France, seuls 40% des lieux publics sont accessibles. Afin de faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite, l'appli Jaccede et le site Wheelmap.org ont mis en place des cartes qui recensent ces sites. Google Maps s'y met aussi. La dernière mise à jour de l'application, mais pas encore le site, permet désormais de trouver les lieux accessibles en fauteuil roulant. Ces derniers sont référencés grâce à la contribution de ses utilisateurs.

Comment ça marche ?

- Tapez le nom du lieu dans Google Maps. 

- Cliquez sur la fiche de renseignements, 

- puis sur l'onglet "plus d'infos sur ce lieu", lequel vous indiquera si le site est aménagé pour les personnes en fauteuil roulant.

A savoir : le recensement étant en cours, tous les sites ne sont pas encore renseignés. 

Comment apporter sa contribution ?

Il suffit de rejoindre la communcauté Local Guides, sur le site Google Local Guide (https://www.google.com/intl/fr/local/guides/). Une fois inscrit, vous pouvez évaluer l'accessibilté de l'adresse que vous visitez. Et ce, en lui attribuant une ou plusieurs étoiles.

L'idée de cette fonctionnalité vient de Rio Akasaka, responsable produit de la section Google Drive, qui a profité de la règle des 20% de l'entreprise. Celle-ci permet à tout salarié de se consacrer à un projet "externe" un jour par semaine, rapporte le site Business Insider.

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à repousser les limites du corps et de l’esprit

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close