YxbUyqoNVOKtlL T. a rejoint la communauté.

Glyphosate : signerez-vous la pétition contre l'herbicide le plus vendu au monde ?

Par Greenpeace, le 10 février 2017 (modifié le 12 mars 2019)

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Le glyphosate, herbicide le plus vendu au monde, est largement décrié en raison des ses effets probablement néfastes sur la santé. Alors que la Commission européenne doit se prononcer, cet été, sur le renouvellement de sa licence dans l'Union européenne, une quarantaine d'associations lancent une pétition demandant son interdiction.

Connaissez-vous le glyphosate ? Cette subtance herbicide, pésente dans le Roundup du groupe Monsanto, fait l'objet d'une bataille depuis des mois. D'un côté, Monsanto, de l'autre, les ONG. Le premier défend forcément la prolongation de l'autorisation du glyphosate dans l'Union européenne, tandis que les secondes clament que ce principe actif est dangereux pour la santé. 

"Des milliers de tonnes de glyphosate sont répandues tous les ans sur nos champs, dans nos campagnes et dans notre voisinage", a rappelé Génon K. Jensen, directeur exécutif de Heal, dans un communiqué. Ce produit est pourtant considéré comme "un cancérogène probable par le CIRC", le Centre international de recherche sur le cancer, une branche de l'OMS, souligne-t-il.

Un million de signatures en moins d'un an

Monsanto a gagné la première manche. En juin 2016, Bruxelles a prolongé l'autorisation de la substance jusqu'à la publication d'un nouvel avis scientifique, au plus tard fin 2017. Mais les ONG n'ont pas dit leur dernier mot. Une quarantaine d’organisations de défense de la santé ou de l’environnement (Greenpeace, Les Amis de la Terre, Health and Environment Alliance, etc.) ont lancé, mercredi 8 février, une initiative citoyenne européenne (ICE), afin d’obtenir l’interdiction de l’herbicide.

Pourquoi une ICE ? Cet outil prend la forme d'une pétition géante. Il permet aux citoyens européens d'appeller la Commission européenne à légiférer sur un sujet donné, en l'occurence sur l'interdiction du glyphosate. Il faut recueillir un million de signatures, en moins d'un an, pour que la Commission soit contrainte de prendre en compte la demande. Elle peut décider de donner suite et déclencher une procédure législative, ou non, mais dans tous les cas elle doit motiver sa décision. 

Vous souhaitez signer ? Cliquez sur le lien en bas de page.

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à rendre sa grandeur à notre planète

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Greenpeace !

Je découvre toutes
ses actualités

Close