Faire soi-même ses produits d’entretien : l’écologie quotidienne

Par Galipoli, le 03 juin 2016

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Depuis des années, les études se suivent et se ressemblent : les produits d’entretien industriels sont nocifs pour la santé et la planète. Mais comment s’affranchir de leur utilisation. Séverine Jérigné, fondatrice de Galipoli, a trouvé la solution : fabriquer soi-même ses produits d’entretien. Rencontre avec cette jeune entrepreneuse prônant une écologie quotidienne.

Ce n’est pas une nouveauté, les produits d’entretien sont nocifs pour l’environnement et la santé. Ils sont composés à 70 % d’eau, ce qui veut dire que le carburant nécessaire à leur acheminement sert à transporter majoritairement de l’eau. Chaque année, ils engendrent 500 000 tonnes de déchets. Aujourd’hui, 50 % des phosphates rejetés dans les rivières leur sont directement imputable. L’air de nos maisons est plus pollué que l’air extérieur. En cause ? Les composés organiques volatiles que ces produits contiennent… Et les exemples prouvant leur nocivité sont encore nombreux !

Heureusement, une solution simple et économique permet de ne plus utiliser ce genre de produits. Séverine Jérigné a fondé Galipoli, une entreprise responsable à visée écologique vous permettant de fabriquer vous-même vos produits d’entretien. Rares sont les personnes changeant le quotidien, Séverine est l’une d’elle. A l’occasion de la semaine européenne du développement durable, et du grand ménage de printemps, rencontre avec une entrepreneuse responsable.

Le « do it yourself » : une nécessité

« J’ai toujours été une consommatrice exigeante, souligne Séverine. Je veux savoir ce qui compose les produits que j’achète. Je me suis vite rendu compte que le seul moyen de contrôler réellement ce que nous consommons, c’est de « faire soi-même ». J’ai commencé à cultiver mon potager, à cuisiner un maximum, je suis même allée jusqu’au couches lavables lorsque mes enfants étaient petits.

Je savais que les produits d’entretien représentaient un enjeu écologique et de santé publique important. Pour réduire leur impact, la solution était de les faire soi-même. Je me suis alors heurtée à de nombreux problèmes. Où trouver les recettes et les ingrédients nécessaires ? Fabriquer soi-même n’était pas pratique.    

Je me suis dit qu’il fallait changer les choses et rendre plus accessibles la conception de produits d’entretien par des particuliers. Le lancement du projet m’a pris 9 mois, une véritable naissance ».

Une Box pour tout faire

Pour que tout le monde puisse s’y mettre, Galipoli a créé la Galibox, une Box comprenant le nécessaire pour fabriquer tous les produits d’entretien. Elle comprend un livret de recettes, sept ingrédients (non transformés et 100 % biodégradables), une huile essentielle et trois flacons gradués. Grace à ces derniers, impossible de se tromper dans les dosages !

« Galipoli n’est pas seulement une entreprise de vente d’ingrédients pour fabriquer vos produits d’entretien, précise la fondatrice de la marque. Nous proposons aussi des ateliers de prévention et de sensibilisation. Nous partageons gratuitement nos recettes ainsi que beaucoup d’autres infos utiles. Les membres de notre communauté participent également à l’activité en postant, sur notre site Internet, des idées de recettes.

Notre ambition est de faciliter un maximum la démarche. Aujourd’hui, il faut entre deux et trois minutes pour fabriquer un produit d’entretien, pour un coût moyen de 50 centimes les 500 mL, beaucoup moins cher que les produits industriels ».

Pour votre grand ménage de printemps, réduisez votre impact sur l’environnement ! Rendez-vous sur Galipoli pour commander votre première Box.   

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à combattre la maladie

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir Galipoli !

Je découvre toutes
ses actualités

Close