Ensemble, mobilisons-nous contre l'homophobie !

Par l'équipe Oneheart, le 17 mai 2018
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

Ce mardi, l'association SOS-Homophobie a publié son 22ème rapport annuel dans lequel elle annonce une hausse des actes homophobes pour l'année passée. En effet, en 2017, SOS-Homophobie a reçu 1 650 témoignages de personnes victimes d'actes homophobes, soit près de 5% de plus qu’en 2016. Malgré les évolutions législatives et mentales, la communauté LGBT (Lesbienne, Gay, Bisexuel et Transgenre) subit au quotidien des insultes et des actes inhumains

La Journée Mondiale contre l’homophobie se tient le 17 mai en hommage au 17 mai 1990, date à laquelle l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) retire l’homosexualité de la liste des maladies mentales.

 

L’homophobie dans le monde :


Aujourd'hui, 74 pays interdisent légalement l’homosexualité. Les personnes homosexuelles risquent alors des sanctions allant de l’arrestation à la peine capitale.

Dans 13 pays, l’homosexualité est passible de la peine de mort. Parmi eux :

  • Le Soudan
  • L’Arabie Saoudite
  • L’Iran
  • La Mauritanie
  • Le Pakistan

...et tant d’autres qui considèrent que l’amour entre deux personnes du même sexe est un crime.


Dans certains pays, les personnes homosexuelles risquent même la prison, allant de quelques mois à la peine à perpétuité. Pami les pays appliquant cette législation, citons :

  • L’Inde
  • L’Algérie
  • La Malaisie
  • Le Cameroun

Par ailleurs, les lois établies par l'Etat ne sont pas les seuls barrages à la liberté. Les traditions et les conventions sociales jouent un rôle important dans l'encouragement des actes homophobes. En effet, c'est parfois même la propre famille qui sanctionne et punit leurs enfants homosexuels, allant jusqu'à les condamner.


Récemment, les homosexuels ont connu une répression sans précédent en Tchétchénie. Selon le rapport publié par le journal Novaïa Gazeta, ces derniers sont arrêtés, cachés dans des lieux tenus secrets et soumis à des traitements inhumains et dégradants.

L’un de ces nombreux prisonniers, aujourd'hui libéré, témoigne en affirmant : “Tous les jours, des homosexuels étaient internés. Notre cellule était très petite et on devait s'y entasser à 15 ou 16. On ne pouvait ni manger, ni marcher, ni dormir. Il m'est arrivé d'être battu par 7 ou 8 gardiens. À coups de botte, car ils disaient qu'ils étaient dégoûtés de nous toucher avec les mains. Ensuite, ils ont commencé à me battre avec des tuyaux en plastique.”

 

En France, "le constat est alarmant, l'homophobie est de plus en plus violente"

En décembre 2012, Christiane Taubira répond au député Les Républicains Bernard Perrut qui critiquait le mariage pour tous :  “Vous n’allez pas nous faire croire que vous vivez dans un igloo et que vous n’avez aucune connaissance de la diversité des familles dans ce pays ? Que vous ignorez complètement qu’il y a des familles homoparentales dans ce pays ? Que vous ne savez pas qu’il y a autant d’amour dans les couples homosexuels que dans les couples hétérosexuels ? Qu’il y a autant d’amour vis-à-vis de ces enfants et que tous ces enfants sont les enfants de la France ?

Son discours inspirant aboutit un an plus tard, au mariage pour tous, validé par l’Assemblée nationale le 17 mai 2013. Grâce à cette loi, les couples homosexuels ont enfin le droit de se marier librement dans une mairie, une avancée historique félicitée par le monde entier. Ainsi, la France devient le 9e pays européen et le 14e mondial à autoriser le mariage des couples gay.

Mais comme nous vous le disions, malgré ces avancées, les actes homophobes ne cessent de croître. En effet, SOS-Homophobie enregistre une augmentation inquiétante des actes homophobes. "Le constat est alarmant, l'homophobie est de plus en plus violente" affirme Joël Daumier, Président de l'association SOS-Homophobie au micro de 20minutes.

Par ailleurs, le rapport met en avant la libération de la parole des victimes qui osent témoigner et dénoncer les actes odieux commis à leur encontre, ce qui est une bonne nouvelle. Malheureusement, cette libération de la parole engendre à des actes homophobes.

Pour lutter contre l'homophobie, SOS-Homophobie lancera prochainement un outil de prévention anti-trolls appelé "Equality Army" destiné à répondre aux trolls sur les réseaux sociaux. "Le but est d'établir un contre-discours inclusif des LGBT" en ligne, explique Joël Deumier au micro d'Europe 1.

 

Il est temps d’agir !


Que ce soit à l’école, au travail, sur internet ou en famille, les actes homophobes persistent. Et nous ne pouvons pas fermer les yeux ! L’homophobie est une maladie de société que nous pouvons guérir. Voici notre petite ordonnance :

  • soyez ouvert d’esprit;
  • engagez-vous auprès des associations qui agissent au quotidien;

Le Refuge, par exemple, est une association fondée en 2003, qui a pour vocation de soutenir et d’héberger temporairement les homosexuels victimes d'actes homophobes au sein même de leur famille.

  • prêtez l'oreille aux personnes qui sont victimes d’homophobie;
  • faites preuve de patience auprès de personnes homophobes et expliquez-leur que le monde n’est jamais divisé entre le rose et le bleu. D’autres couleurs aussi belles peuvent exister sans pour autant gâcher la beauté des autres !

 

Bien que l'OMS ait retiré à juste titre, l'inoffensive l'homosexualité de la liste des maladies mentales, pourquoi pas y rajouter l'homophobie, qui elle fait tant de mal ?

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à partager plus pour intégrer plus

Vous aimerez aussi...

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close