Droits des femmes : ces comptes Instagram inspirants à suivre

Par l'équipe Oneheart, le 05 mars 2021 (modifié le 06 mars 2021)
  • 0 points d’impact

L'impact, Kezaco ?

Vos actions ont de l’impact, et, cumulées, elles ont le pouvoir de changer le monde.

A chaque fois que vous fermez le robinet en vous brossant les dents, que vous choisissez de prendre votre vélo plutôt que votre voiture parce qu’il fait beau, que vous relayez une pétition en ligne pour aider les victimes d’une catastrophe naturelle, vous contribuez, à votre échelle, à un monde meilleur.

Grâce à son compteur, OneHeart mesure l’impact de chacun.e des causes, événements, spots, actualités et acteurs qui se trouvent sur la plateforme : plus vous lisez, regardez, partagez, commentez les contenus sur OneHeart, plus vous augmentez leur impact en les diffusant autour de vous.

Alors, qu’attendez-vous ?

Close

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous avons souhaité mettre en lumière des femmes, de tous horizons, de tous âges, qui s'engagent quotidiennement en faveur d’une société plus égalitaire et inclusive. Du body positivisme, au sexisme ordinaire, en passant par la libération sexuelle, l’égalité homme/femme ou encore l’apprentissage du féminisme, nous vous dressons une liste non exhaustive des comptes Instagram à suivre. 


Le body positivisme, comment apprendre à s’aimer au naturel ? 

Dans une société très normée, comment arriver à s’accepter soi-même ? Cellulite, vergetures, tour de taille et de poitrine, autant de sources de complexes pour des milliers de femmes. Pour nous aider sur le chemin tortueux de l’acceptation de soi, 3 femmes ne manquent pas de rappeler que toutes les femmes sont belles. Douze Février est une grande brûlée depuis ses 16 ans, tous les jours elle apprend à s’aimer avec ses cicatrices et ses différences. My Better Self, quant à elle, vient de créer sa marque de sous-vêtements inclusive appelée "Je ne sais quoi". Toutes les morphologies sont représentées, sans différence. Ouvertement “anti-filtre” sur les réseaux sociaux, elle prône le naturel, et l’acceptation de soi. Enfin, Coucou les Girls, fervente défenseuse du body positivisme, dénonce, entre autres, la grossophobie, notamment en postant régulièrement des photos d’elle dans le plus simple appareil.  

             

                © My Better Self - Parodie d'une couverture du magazine Elle 


Libération sexuelle, les femmes expriment leurs désirs

En 2021, les femmes assument leurs désirs, leurs envies et elles le clament haut et fort. La sexualité, et le désir sexuel des femmes, sont longtemps restés tabou. Cette période est désormais révolue. Via sont compte “Je m'en bats le clito”, Camille Aumont Carnel parle du sexe vu par les femmes. Grâce à un ton humoristique mais direct, elle dévoile ce que les femmes pensent et ressentent dans leurs vies intimes, mais dont elles n'osent pas parler. Dans la même lignée que "Je m'en bats le clito", le compte “T’as Joui” libère la parole sur l’orgasme et le plaisir féminin. À destination des femmes comme des hommes, ce compte partage des témoignages de femmes, à l'heure où l'orgasme masculin semble être plus évident que l'orgasme féminin. Par ailleurs, Consentis est une association qui promeut une culture du consentement et de lutte contre les violences sexuelles dans les lieux festifs. Sur son compte Instagram, elle brise notamment le tabou de la “dette sexuelle”. 

© Je m'en bats le clito

L’égalité homme/femme, le combat continue 

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes célébrée le 8 mars, il est important de rappeler qu’encore aujourd’hui l’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas totalement atteinte. Manque de représentation, salaires inférieurs, charge mentale, autant de signes qui montrent que le chemin à parcourir est encore long, comme nous le démontrent "Popculture inclusive", "T'as pensé à" et "Fondation des Femmes". “Popculture inclusive”, est à la fois un compte Instagram et un podcast qui propose un regard décentré et inclusif sur la place qu’occupent les femmes dans la pop culture. Le compte revient notamment sur la place des femmes dans des œuvres telles que Watchmen, Matrix ou encore dans les mangas. Le compte “T'as pensé à” rassemble pour sa part, des centaines de témoignages à propos de la charge mentale portée quotidiennement par les femmes. Enfin, la Fondation des Femmes, quant à elle, met en avant sur son compte Instagram la parité homme/femme, notamment au niveau salarial. 

© T'as pensé à ? 

Féminisme, quand les femmes prennent la parole

Le féminisme cherche à définir, promouvoir et atteindre l'égalité entre les femmes et les hommes, tout en déconstruisant les stéréotypes et les codes qui nous ont été enseignés. Via leur compte instagram, "Les héroïques" cherchent à expliquer ce qu’est le féminisme : précarité menstruelle, PMA, IVG, body positivisme, lutte contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Tout y passe. Sur le même principe, “Active ton activisme” est un compte féministe et inclusif qui partage du contenu informatif afin de faire découvrir des figures fortes de l'histoire, et nous aide à déconstruire les idées reçues de notre société. Enfin, le compte “Feminist”, souhaite amplifier les voix de femmes, de militants et de créateurs à travers le monde. Ce compte Instagram retrace les parcours de centaines de femmes, qu’elles soient noires, blanches, transgenres, ou entrepreneuses, toutes sont représentées dans leur combat pour un monde plus juste. 

© Les Héroïques 

Le sexisme ordinaire, ces stéréotypes qui ont la peau dure 

“Les femmes savent faire à manger”, “les femmes sont trop émotives”, “Pourquoi tu travailles ? Tu as 4 enfants”. Ces phrases, de nombreuses femmes les ont déjà entendues ou les entendront au cours de leur vie. Ces mots, ces gestes, ces propos insidieux et sournois proférés pour inférioriser, déstabiliser et délégitimer les femmes : c’est le sexisme ordinaire. Le compte “Sorcière, ta mère !”, partage des anecdotes, des événements et des réflexions, qui démontrent le sexisme qui existe dans nos sociétés. “Dans la Bouche d'une Fille”, est un collectif de femmes qui témoignent du sexisme, notamment via le prisme des relations amoureuses. Elles dénoncent la pression sociétale qui pousse les femmes à être en couple, quand bien même ces dernières ne le souhaitent pas. Enfin, “Pépites sexistes”, est une association qui regroupe sur son compte instagram tous les stéréotypes diffusés par le marketing : jouets genrés, produits ménagers à destination des mamans, ou encore des publicités mettant en avant la “virilité masculine” face à la “fragilité féminine”'. 

© Pépites Sexistes - "Pas de peurs , ne sois pas une fille, sois une légende" 

 

Par Clémence Tingry

 

Une réaction ? Rejoignez la conversation

Votre dose d’engagement hebdo

Chaque semaine, recevez le meilleur
de One Heart dans votre boite email.

En lisant cet article, je contribue à faire du deuxième sexe le sujet numéro un

Top impact

JE PASSE À L'ACTION

Tous les moyens sont bons pour soutenir One Heart !

Je découvre toutes
ses actualités

Je postule à ses
offres d'emploi

+25 points

Je participe
à ses événements

+25 points

Je deviens
bénévole

+25 points
Close